Lundi décisif au Sénégal: "ce qui a exacerbé les frustrations" selon Bah Oury

Guinée
Bah Oury
Bah Oury

CONAKRY- L'opposant guinéen, Bah Oury, connu pour sa proximité avec le Sénégal, observe de très près les évènements en cours dans ce pays depuis la semaine dernière. Les heurts ont déjà fait 5 morts depuis mercredi dernier.

Qu'est-ce qui explique cette escalade de violences dans ce pays connu comme un havre de paix ? Alors que de nouvelles manifestations sont annoncées dès ce lundi dans tout le pays, Bah Oury donne une explication sur l'exacerbation des frustrations.

"Les violences dans les rues du Sénégal sont sans aucun doute l'expression d'un profond malentendu entre les dirigeants du pays et sa population. Ceci est exacerbé par les frustrations et les contraintes sociales générées par les mesures drastiques pour contrer le Covid19", explique Bah Oury.

Lire aussi-Troubles meurtriers au Sénégal : la "grosse inquiétude" des guinéens…

L'arrestation suivie de la détention de l'opposant Ousmane Sonko accusé dans une "sale" affaire de meurs, a fait monter les tensions d'un cran. Le Sénégal a connu des violences d'une ampleur inédite entre mercredi, jeudi et vendredi dernier.

"Le désespoir des jeunes qui optent pour la migration clandestine au péril de leurs vies, l'ambiguité entretenue au tour des intentions du régime pour la prochaine présidentielle, l'attitude peu ou prou juputérienne du Chef de l'Etat du Sénégal impactent négativement son image. Or le Sénégal en dépit de tout, possède une classe politique de qualité, une société civile exigeante, des autorités morales vertueuses et une élite intellectuelle, diverse et responsable. Des atouts qui peuvent lui permettre de continuer à rester un référent démocratique en Afrique de Ouest", analyse le politicien guinéen.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 08 mars 2021 à 11:06

TAGS