Ebola: des centres d’isolement incendiés à Gouécké, berceau de l'épidémie…

Guinée
Centre Gouecké
Centre Gouecké

NZEREKORE-Des centres d’isolement installés en face de la sous-préfecture de Gouécké, -berceau de la maladie à virus Ebola réapparu en Guinée début février- ont été incendiés par un groupe de jeunes mécontents.

L’acte s’est produit dans l’après-midi de ce vendredi 5 mars 2021. Selon nos informations, des proches d’une femme décédée au CT-Epi de Nzérékoré, seraient derrière ces actes.

Interrogé, le sous-préfet de Gouécké est revenu sur la scène : « Il s’agit de deux jeunes qui sont des frères à la femme en grossesse qui est décédée. Ils ont brulé la tente là, ils ont dit qu’ils vont bruler l’hôpital. Dès qu’on est sorti, ils ont fui  vers les quartiers avec leur groupe. Ce n’est pas la jeunesse.  Nous avons informé les autorités. L’un est un militaire qui sert à Dabola. Nous avons dit aux autorités de venir les chercher  », a confié Ibrahima Koné, sous-préfet de Gouécké, avant d’ajouter :

« Celle qui est décédée a saigné hier, on l'a transféré à Nzérékoré, et elle y est décédé. Elle était positive et son mari est décédé suite à Ebola », précise-t-il.

A suivre…

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com à Nzérékoré

Tél: (00224) 628 80 17 43

Créé le Vendredi 05 mars 2021 à 21:13

TAGS