Propagation du Covid à Mali : "c’est comme l’Europe, la population est vieille..."

Moyenne Guinée
Dr Mamadou Houdy Bah, Directeur régional de la Santé de Labé
Dr Mamadou Houdy Bah, Directeur régional de la Santé de Labé

LABE-La préfecture de Mali continue d'enregistrer de nouveaux cas de covid-19. A date, 17 malades sont alités dans le centre d'isolement alors que toute la région de Labé compte 67 cas d’hospitalisations dans divers centres de traitement épidémiologique. Mais le cas particulier de Mali inquiète les autorités sanitaires de la région de Labé.  Et pour cause : la fréquence des décès communautaires, les cas graves favorisent la propagation du virus.  

Qu'est-ce qui expliquerait cette situation ? Le directeur régional de la santé de Labé croit savoir la raison. Selon lui, cette situation serait due au climat et au vieillissement de la population. Aujourd'hui, la direction régionale de la santé de Labé est préoccupée par la gravité de la pandémie dans cette ville où des cas sévères et mortels sont en train d’être enregistrés, explique Dr Houdy Bah

« Il y’a beaucoup de décès communautaires à Mali qui commencent à nous inquiéter. Il y a eu deux décès communautaires dans la commune urbaine de Mali, nous avons référé trois personnes à partir de Mali qui se sont aggravés. Mais vous savez, Mali c’est comme l’Europe, la population est vieille. Ça devient compliqué. Mali est un peu particulier par rapport aux autres préfectures de la région (…) Par moment, il y a zéro malades dans certains CTPI, mais à Mali vous avez vu, c’est la seule préfecture où nous enregistrons jusqu’à 17 malades hospitalisés où nous enregistrons souvent des décès communautaires », s'est inquiété le médecin.

Dans la région de Labé, les foyers de contagion se démarquent peu à peu des écoles. Deux autres préfectures ont été nouvellement touchées. Les autorités sanitaires envisagent de tester tout le personnel éducatif afin de se rassurer que le milieu scolaire ne constitue plus un danger latent.

 « Au jour du mardi 02 mars, nous avons 46 personnes hospitalisées au centre de traitement épidémiologique de Labé. Hier seulement, il y a eu six nouveaux cas (…). A Koubia nous avons deux malades, à Tougué il y a un malade et à Lélouma deux malades. Voici la situation actuelle au niveau des CTPI »,  a expliqué Dr Mamadou Houdy Bah, directeur régional de la santé de Labé.

 

Depuis Labé, Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 04 mars 2021 à 10:50