Maison centrale : Des avocats "empêchés" d'accéder à leurs clients…

Conakry
Maitres Amadou Diallo et Salif Béavogui
Maitres Amadou Diallo et Salif Béavogui

CONAKRY-Le collectif des avocats de la défense des opposants incarcérés à la maison centrale de Conakry, a été "empêché" de rencontrer ce mardi 2 mars 2021, ses clients.

Maitre Salifou Béavogui et ses confrères étaient allés dans le but de rendre visite aux détenus de la maison d'arrêt de Conakry. Mais une fois sur place, une fin de non-recevoir leur a été opposée.

Depuis l'annonce de la suspension de leur participation dans la procédure en cours contre Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Cellou Baldé, Etienne Soropogui, Abdoulaye Bah, ces avocats n'ont pas pu accéder à leurs clients. Ils dénoncent une violation des droits de la défense.

Interrogé, le régisseur de la maison centrale a indiqué qu'il n'était pas au courant de cette venue des avocats. Mamadouba Bangoura a précisé que son emploi de temps était trop chargé.  "Il y avait d’autres personnes qui ont été graciées, mes occupations étaient basées sur ça. J’étais en train de les libérer immédiatement parce que s’il y a grâce, il ne faut pas chercher à ajouter une seconde de détention pour la personne graciée", a-t-il dit.

 

Il a fait croire qu'il ne fait pas obstruction à un avocat lorsqu'il désire de rencontrer son client. "Moi en tant que tuteur moral des détenus, je le laisse s’entretenir avec leurs avocats. Mais aujourd’hui mon emploi de temps était occupé à autre chose", a-t-il dit.

A suivre... 

 

Omar Bady Diallo

Pour Aficaguinee.com

Créé le Mardi 02 mars 2021 à 13:40