Ratoma-Matoto : Search for Common Ground accompagne les jeunes pour la "Consolidation de la paix"

Conakry

CONAKRY-Search for Common Ground (SFCG) a organisé ce samedi 27 février 2021 un concours axé sur le thème ‘’Reconnaitre le potentiel des jeunes et faire d’eux des acteurs à part entière de la consolidation de la paix en Guinée’’, à l'endroit de plusieurs jeunes entrepreneurs. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’Fonikè, entrepreneurs sociaux pour la paix en Guinée’’.

Financé par le Fonds de Consolidation de la Paix à hauteur de 1.500 000 dollars US, cet important projet est mis en œuvre par Search for Common Ground, avec ses organisations partenaires AbloGui, osez innover, club des jeunes filles leaders de Guinée et le parlement de l'union du fleuve mano pour la paix. Il s'étend sur une durée de 18 mois (Janvier 2020 à juin 2021).

L’objectif général de ce projet est de renforcer le leadership et l’impact des jeunes dans la prévention des conflits en Guinée, en contribuant à un environnement plus favorable à ces acteurs en tant qu’ «entrepreneurs sociaux pour la paix en Guinée».

13 projets pilotés par des jeunes des communes de Ratoma et de Matoto ont été présentés devant les membres jury. Mais seulement deux d’entre eux ont été retenus. Dans son discours, le directeur pays par intérim de Search for Common Ground, a parlé de l'importance de l’implication des jeunes dans la consolidation de la paix, la résolution et la prévention des conflits dans leurs communautés.

« L’objectif de cette rencontre est de choisir les initiatives les plus pertinentes des jeunes pour pouvoir les accompagner à jouer le rôle de consolidation de la paix au sein de leurs communautés. Parce que nous avons estimé que les jeunes constituent le socle de la consolidation de la paix. S’ils s’engagent pour la paix, ils vont réussir facilement », a expliqué Mathias Koly Koïvogui.

Saluant l'initiative de Serach for common Grund, le représentant du directeur communal de la jeunesse, des sports et de la culture de Ratoma, également observateur dans ce processus de sélection, a, quant lui, fait savoir que le processus est passé dans de très bonnes conditions.

« Nous avons vu des jeunes motivés pour être classés premier dans ce processus. Le projet ‘’fonikè entrepreneur social pour la paix en Guinée’’ est un projet très innovent qui pousse les jeunes eux-mêmes à devenir acteurs de la paix dans leurs localités. Donc, c’est une initiative à saluer », a déclaré Lamine Diallo tout en formulant remerciant Search for Common Ground pour cette initiative.

« Je remercie Search for Common Ground et toutes les structures qui se sont impliquées dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet notamment le bailleur de fonds qu'est le Fonds de la Consolidation de la Paix. Nous les autorités communales de Rotama, leur sollicitons plus d’appui envers jeunes », a sollicité Lamine Diallo.

Chez les lauréats, c’est la joie et la satisfaction. Aboubacar Koulibaly, membre de l’ONG Coalition des jeunes leaders de Guinée s'est dit heureux d'avoir gagné ce concours pour la commune de Matoto. Le projet d’appui à la participation des jeunes et femmes leaders de la commune de Matoto présenté par son groupe est axé sur la production des briques, des dallettes et des pavés.

« Nous sommes très heureux d’avoir remporté ce concours. Pour maintenir la paix dans nos différentes localités, j’invite la jeunesse guinéenne de redoubler d’efforts, de ne pas se laisser manipuler par les politiques, d’avoir des idées d’entreprenariat et de beaucoup apprendre », a invité Aboubacar Koulibaly avant de remercier Search for Common Ground. « Je remercie SFCG ainsi tous les partenaires techniques et financiers qui sont impliquées dans la mise en œuvre de ce projet », a-t-il ajouté.

Porteur du projet ‘’Café de l’espoir’’, Abdourahmane Daye Bah, a été lauréat de ce concours pour la commune de Ratoma. Il a expliqué sa portée.

 « Le projet ‘’café de l’espoir’’ est une initiative qui vise à atténuer les violences d’ordre sociopolitiques au quartier Wanindara. Quand on parle de Wanindara, c’est un véritable challenge pour notre équipe. D’où la création de trois concepts innovants à savoir : Les jeudis de l’espoir qui seront des séances de concertation et d’échange pour les jeunes de cette localité et par le jeunes. Les Youmé langni consistent à faire des concertations intergénérationnelles afin de briser toutes les barrières psychologiques pour avoir un quartier apaisé dans la quiétude. Et enfin, le troisième concept s’accentuera à pousser les jeunes de Wanindara à bénéficier des formations gratuites que nous allons organiser dans notre café afin de leur permettre de s’épanouir sur le plan professionnel (…) avec notre initiative, nous allons essayer de faire des séances causeries éducatives avec ces jeunes afin de trouver des terrains d’ententes sur l’ensemble des conflits qui assaillent cette localité», a détaillé Abdourahmane Daye Bah, lauréat tout en remerciant SFCG pour cet appui "inestimable".

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Lundi 01 mars 2021 à 12:30