Dalaba: un présumé coupeur de route tué dans des échanges de tirs, deux autres arrêtés

Moyenne Guinée
Des présumés coupeurs de route arrêtés à Mamou
Des présumés coupeurs de route arrêtés à Mamou

MAMOU-Dans la nuit du vendredi à samedi 27 février 2021, les services de sécurité de Mamou ont arrêté deux présumés bandits et tué un autre dans des échanges de tirs dans la préfecture de Dalaba.

Le Lieutenant-colonel Bakary Camara, commandant de la gendarmerie territoriale de Mamou indique que c'est la troisième opération du genre en deux mois.

Nous sommes devant un troisième cas d'interpellation de présumés coupeurs de route. Ce vendredi, sur la base d'informations reçues, on a appris que des attaques sont préparées à Dalaba. L'escadron a dépêché une mission où il y avait un pick-up et un véhicule banalisé qui se sont rendus à Dalaba. Et du coup, ce véhicule banalisé a été attaqué par ces présumés coupeurs de route au nombre de 4.

C'était vers 00heure à 5 kilomètres de Dalaba centre sur la route de Pita. Ils ont attaqué le véhicule banalisé, plus précisément à Sebhory. Au cours des tirs, un des assaillants a été tué, deux autres interpellés et la quatrième personne est en cavale. Ils étaient dans une RAV 4 de couleur bleue et une moto safari. On a pris avec eux une arme PMAK avec un chargeur garni ainsi que des munitions plus une arme blanche”, a indiqué le lieutenant-colonel Bakary Camara.

Le procureur de la république près le tribunal de première instance de Mamou a donné les identités et la provenance des présumés bandits.

"Les suspects interpellés sont Elhadj Kandia Sow et Alpha Oumar Barry tous venus de Kindia. Celui qui a été tué est de Dalaba et s'appellait Elhadj Amadou Diallo, alias préfet. Il faut préciser que les 3 bandits ont quitté Kindia pour venir rejoindre leur complice à Dalaba qui est d'ailleurs connu de tous pour ces genres de truc", a indiqué Elhadj Sidiki Camara.

Les présumés bandits arrêtés ont tous nié les faits qui leurs sont reprochés. Le jugement de nombreux présumés coupeurs de route arrêtés récemment à Mamou est attendu dans les jours à venir.

Depuis Mamou, Habib Samake

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 27 Février 2021 à 19:08

TAGS