Sénégal : Accusé de viol, l'opposant Ousmane Sonko perd son immunité…

Dakar
Ousmane Sonko
Ousmane Sonko

DAKAR- L'immunité parlementaire de l'opposant Sénégalais Ousmane Sonko, accusé de viol, a été levée ce vendredi 26 février 2021, par l'Assemblée Nationale.

La levée de cette immunité ouvre la voie pour les enquêteurs d'entendre le leader de Pastef-"Les patriotes", dans le fond dans cette affaire de mœurs qui secoue le Sénégal.

Ousmane Sonko arrivé troisième à l'élection présidentielle de 2019 au Sénégal, est le principal opposant de Macky Sall depuis que Idrissa Seck, arrivé deuxième, a rejoint la majorité présidentielle.

Admiré des jeunes, l'homme politique rejette les accusations de "viol et de menace de mort" portées contre lui par une jeune fille de 20 ans, travaillant dans un salon de massage. Il dénonce un complot visant à l'écarter du jeu politique.

Dans une série de Twitts qu'il a posté la veille de la levée de son immunité, le jeune opposant a ouvertement appelé à la résistance contre ce qu'il qualifie d'arbitraire, alors que quelques jours plutôt, dans la foulée de l'annonce de cette accusation, des heurts entre ses partisans et la police, ont secoué plusieurs quartiers de Dakar.  

"Travaillons à vaincre nos peurs pour l'avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Debout contre l'arbitraire, ensemble nous vaincrons. RÉSISTANCE", a twitté M. Sonko. 

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 26 Février 2021 à 17:49