Guinée-Chine : Pékin annule une dette de 23 millions Usd…

Conakry
Le ministre Ibrahima Kalil Kaba, l'ambassadeur de Chine en Guinée  Huang Wei
Le ministre Ibrahima Kalil Kaba, l'ambassadeur de Chine en Guinée Huang Wei

CONAKRY-La Chine a annulé un prêt de 23 millions Usd contacté en 2005 par la Guinée, confrontée à deux épidémies majeures qui bouleversent son économie. Pour atténuer l’impact de la double crise sanitaire "COVID-19 et Ebola" sur l’économie guinéenne, Pékin a aussi décidé d’offrir à Conakry un don sans contrepartie de soixante-dix millions (70.000.000 de yuans Renminbi), pour l'étude et la réalisation des projets définis par les deux parties.

Les modalités de cet accord qui fait suite à la requête du Gouvernement guinéen feront l'objet d'autres accords à signer entre les deux parties. “Ouvrant chez l'une au nom de l'autre les comptes sans intérêt ni frais et libellés en yuan Renminbi pour ledit don, dénommés «Compte du don N°2020/1 », la Banque Centrale de la République Guinée et la Banque de Développement de Chine tiennent les comptes lors de l'utilisation des fonds, conformément aux règles concernées établies par la Banque de Développement de Chine, et font connaître en retour les relevés de compte aux deux gouvernements”, stipule l’article dudit accord.

Après la signature des accords, le ministre des Affaires étrangères a précisé : “C’était pour concrétiser une annonce qui a été faite il y a quelques semaines suite à une rencontre portant sur certains mécanismes d’allégement de la dette. Dans le cas guinéen, il y a un prêt qui a été contracté en 2005 et qui vient d’être annulé et qui s’élève à 23 millions Usd. Mais la Chine, voyant les effets de la pandémie sur notre économie, a bien voulu octroyer un don d’à peu près 11 millions de dollars à utiliser par la partie guinéenne sur des projets à impacts sociaux”, a expliqué Ibrahima Kalil Kaba.

Le chef de la diplomatie guinéenne a annoncé l'arrivée de 200 mille vaccins offerts, par la Chine à la Guinée dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Il était question aussi de vaccins contre la Covid-19. Nous attendons 200 mille vaccins donnés par la République populaire de Chine. Ces vaccins devraient arriver à Conakry le lundi 1er mars dans l’après-midi. Donc comme vous le voyez, la réponse gouvernementale apportée à la pandémie de COVID-19 est multiforme. Elle est sanitaire, économique, mais aussi sécuritaire”, a indiqué le ministre Kalil Kaba.

L'ambassadeur de Chine en Guinée Huang Wei, a précisé que l'annulation de cette dette et le don, constituent une concrétisation des engagements pris par les créanciers lors du sommet virtuel du G20. 

Face à la propagation de la pandémie de Covid-19, en novembre dernier, lors du sommet virtuel du G20, on s’était mis d’accord sur un cadre commun permettant aux pays créanciers d’alléger la dette des pays pauvres. Pour mettre en œuvre les engagements du chef d’état guinéen sur la demande du gouvernement guinéen, le gouvernement chinois avait répondu favorablement à la requête de la Guinée. Aujourd’hui, le ministre Kalil Kaba et moi avons signé deux accords consistant respectivement à annuler un prêt contracté par la Guinée en 2005 et à accorder une assistance non remboursable à la réalisation des projets. Nous allons aider la Guinée à atténuer l’impact de la crise sanitaire due à la pandémie de COVID-19 et à l’épidémie d’Ebola sur l’économie guinéenne. L’annulation du prêt s’élève à 23 million Usd”, a précisé Huang Wei.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Vendredi 26 Février 2021 à 16:47