Guinée-affaire militants "oubliés" du RPG : Saloum Cissé brise le silence…

Guinée
Saloum Cissé, Secrétaire Général du RPG arc en ciel
Saloum Cissé, Secrétaire Général du RPG arc en ciel

CONARY-Alors que des voix s'élèvent au sein du RPG arc-en-ciel pour dénoncer le traitement infligé à certains militants du parti, le Secrétaire Général Saloum Cissé vient d'apporter des précisions. En exclusivité sur Africaguinee.com, ce haut responsable du parti au Pouvoir a martelé que le processus de recensement des militants de premières heures pour leur accompagnement, suit son cours.

«Le RPG ne sera jamais un parti ingrat. Nous avons créé une commission qui sera chargée de la situation des anciens militants afin qu’ils puissent bénéficier du développement de la Guinée.  Beaucoup sont morts, mais leurs familles sont encore en vie, nous devons voir leur situation. Nous n’oublions pas que ce sont eux qui ont mené le combat, se sont battus pendant plus de 20 ans, mais qui sont morts avant de tirer l’avantage de leur lutte » avait lancé le chef de l’Etat, le 24 décembre 2019.

Un an et deux mois après ce discours, où en est-on avec cette promesse ? Alors que certaines personnes se réclamant comme des militants « frustrés » du RPG arc-arc-en-ciel, estiment que cette promesse n’est pas effective, le secrétaire général du parti a apporté des clarifications. 

Interrogé sur ce sujet, le secrétaire général du RPG arc-en-ciel Saloum Cissé, n’a pas voulu commenter cette sortie médiatique des « frustrés ». Toutefois, il a tenu à apporter des précisions sur la promesse du chef de l’Etat, relative à la prise en charge des militants de premières heures. Selon lui, le processus du recensement de ces anciens militants a déjà démarré.

Lire aussi-Rpg arc en ciel : Comment Alpha Condé a "étouffé" la fronde ?

« Actuellement on est chargé de faire un recensement exhaustif de tous les anciens militants de 1986 à 93. Ce travail suit son cours et lorsqu’il sera fini on va rendre le compte à qui de droit. Donc, c’est un travail qui est en train de se faire sur toute l’étendue du territoire national. Notre objectif c’est de faire un travail rationnel » a déclaré Saloum Cissé.

L’ex vice-président de l'Assemblée Nationale à la huitième législature soutient cependant qu’il ne peut pas faire une évaluation précise sur l’avancement du travail. « Il y a des militants qui se trouvent dans des villages très reculés que nous devrions faire recenser. Donc, je ne peux pas donner le nombre global. Ce qu’il faut retenir, le processus qu’on a entamé est en cours. On a ciblé dans l’ensemble des préfectures ceux qui vivent, on les a déjà recensés. Nous sommes à 385 pour le moment. Ce sont ces anciens qui vont essayer de nous guider parce nous avons préparé des fiches qui ont assez de paramètres. Ce sont ces paramètres qui vont définir exactement la date d’adhésion. Parce que quand on dit de 86 à 93, si quelqu’un est venu en 2020, dès qu’il parle on peut se référer à nos fiches et la machine va reconnaitre » a expliqué le secrétaire général du RPG arc-en-ciel.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-7628

Créé le Samedi 13 Février 2021 à 11:32