Guinée : Alpha Condé annoncé ce samedi au foutah, "fief" de Cellou…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée lors d'une tournée au foutah
Alpha Condé, président de la République de Guinée lors d'une tournée au foutah

DALABA-Le président Alpha Condé, réélu en octobre dernier, pour un troisième mandat est annoncé ce samedi 13 février 2021, dans la préfecture de Dalaba, ville de la Moyenne Guinée, bastion de son principal opposant Cellou Dalein Diallo. Le chef de l'Etat serait attendu dans la localité de Ndiouria où il devrait prendre part à l'inauguration d'une importante infrastructure religieuse, a appris Africaguinee.com, de sources concordantes.

"Le président de la République est attendu ici pour l'inauguration de la mosquée de Herico NDjouria dans la préfecture de Dalaba. Beaucoup de ministres sont attendus. Nous nous préparons conséquemment pour les accueillir avec l'ensemble des fidèles musulmans qui viendrons", confié une source proche de l'autorité préfectorale de Dalaba.

Interrogé, un citoyen de Herico dans Kebaly a affiché son optimiste quant à la venue du Président de la République à NDjouria ce samedi. "La ministre du Plan et du Développement Economique Mama Kanny est originaire de ce village. Elle-même est attendue. On nous a fait savoir que le Président aussi sera là. Nous sommes sur les derniers réglages pour l'inauguration de la mosquée et pour bien accueillir nos hôtes", a indiqué un ressortissant de Herico, membre de la commission d'organisation.

Plusieurs ministres originaires du Foutah sont déjà arrivés dans la région. C'est le cas par exemple de Bah Ousmane, conseiller du président Alpha Condé, en matière d'infrastructures. Ce dernier, a effectué aujourd'hui la grande prière du vendredi à Mitty en compagnie du gouverneur de Mamou.

Lire aussi-Crise postélectorale à Dalaba: plusieurs morts dans une fusillade à Ditinn…

Cette visite annoncée du président Condé dans la région intervient trois mois après les incidents pré et postélectoraux enregistrés dans la ville de Dalaba ainsi que dans certaines localités environnantes.  En marge de l'élection présidentielle d'octobre, le cortège du Premier ministre Kassory Fofana avait été la cible d'attaques dans cette ville  alors qu'il revenait de Labé, en campagne. La répression qui avait suivi ces incidents avait fait un mort.

Au lendemain de la publication des résultats de la présidentielle donnant Alpha Condé, comme vainqueur, des affrontements violents avaient également opposé des militants du RPG et de l'UFDG, faisant plusieurs morts, notamment dans la sous-préfecture de Ditinn où un muezzin avait ouvert le feu sur une foule.

A suivre…

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

 
Créé le Vendredi 12 Février 2021 à 18:27