Prochain Gouvernement : Alpha Condé va-t-il reconduire Kassory Fofana?

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée et son Premier Ministre Kassory Fofana
Alpha Condé, président de la République de Guinée et son Premier Ministre Kassory Fofana

CONAKRY-Le sujet est presque sur toutes les lèvres ! Après la parution du livre polémique d'Ibrahima Kalil Konaté, maints observateurs s'interrogent sur l'avenir de Kassory Fofana à la Primature. Alpha Condé va-t-il reconduire l'actuel chef du Gouvernement ?

Depuis sa nomination le 21 mai 2018 au poste de premier ministre, jamais l'incertitude n'a autant plané sur le devenir de l'actuel chef du gouvernement. Alors que sa démission ainsi que celle de son gouvernement est attendue, dans la perspective du prochain remaniement, au lendemain de l'élection présidentielle, une polémique gênante surgit sur le passé de Kassory Fofana. Mais comme l'enseigne l'adage populaire, "à quelque chose malheur est bon".

La parution de l'ouvrage "La détention arbitraire d'Alpha Condé" a montré que le Premier ministre garde encore une certaine aura au sein de la galaxie présidentielle. Les révélations de K2 n'ont pas affecté les rapports entre l'actuel locataire du petit Palais de la COLOMBE et le Président Condé. En lieu et place d'un blâme, l'on a plutôt éprouvé de la sympathie pour celui qu'on surnomme "Don KASS". La suspension de la vente du livre chez les libraires, suivie de la déclaration du RPG Arc-en-ciel, traduit, on ne peut plus clair, cette évidence.

Si l'actuel Premier ministre a bénéficié du soutien de Sékhoutourea mais aussi du RPG, il ne faut pas chercher la raison ailleurs. Certains faits récents pourraient l'expliquer. Kassory Fofana a consenti le sacrifice ultime pour rejoindre Alpha CONDE et le RPG. Il n'a pas hésité à fondre sa formation politique au sein du parti présidentiel pour obtenir la Primature. Mieux, dans la quête du troisième mandat, l'ex leader du GPT a été d'un atout majeur pour l'actuel Chef de l'Etat, dans un contexte extrêmement incertain et agité.

En mai 2019 alors qu'Alpha Condé était plus que jamais dans la tourmente et surtout groggy par la démission du Garde des Sceaux, Cheick Sacko, Kassory Fofana a déclaré à la surprise générale que lui et tout le gouvernement qu'il dirige étaient favorables à une nouvelle constitution, qui allait ouvrir la voie du troisième mandat. "En tant que citoyen et en tant que gouvernant, je dis oui à la nouvelle constitution", déclarait-il lors d'une conférence marquant le premier anniversaire de sa nomination.

A l'époque, le débat sur l'opportunité ou non d'une nouvelle constitution faisait rage. Depuis, le chef du Gouvernement s'est investi sans ménagement dans le combat pour le troisième mandat. Il a dû quitter au chevet de sa fille malade aux Etats-Unis pour rentrer diriger la campagne d'Alpha Condé.  A propos de celle-ci, Kassory Fofana a essuyé la colère de certains militants zélés de l'opposition. Il a laissé beaucoup de plumes dans la quête du troisième mandat (sa tournée au foutah en est un exemple) si bien que de l'avis de certains observateurs de la scène politique, la surprise serait que l'actuel locataire du petit palais de la Colombe ne soit pas reconduit.

Après la réélection d'Alpha Condé pour un troisième mandat, la course pour l'occupation de la Primature est certes engagée, mais peu de doutes subsistent désormais sur la reconduction éventuelle de Kassory Fofana. Mais pour le moment, le Chef de l'Etat qui promet de "gouverner autrement" laisse perdurer le suspense.

A suivre...

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Dimanche 27 décembre 2020 à 15:38