Opposants écroués en Guinée : La France appelée à faire valoir sa réprobation…

France
Emmanuel Macron, président de la France
Emmanuel Macron, président de la France

PARIS-Des députés français ont interpellé ce mercredi 23 décembre 2020, leur gouvernement à intervenir auprès du régime d'Alpha Condé pour faire valoir la "réprobation" de la France à l'égard de "pratiques autoritaires" en cours en Guinée.

Ces élus membres du Groupe d'amitié France-Guinée de l'Assemblée nationale française dénoncent la détention des certaines figures politiques à la Maison centrale de Conakry. 

A la suite de la rencontre qu'ils ont eue le 16 décembre 2020, avec une délégation composée du Collectif pour la transition en Guinée (CTG) et des membres des familles de Ousmane Gaoual Diallo et de Chérif Bah, tous membres de l'UFDG, les députés du Groupe d'amitié France-Guinée ont publié aujourd'hui un communiqué dans lequel ils s’étonnent des chefs d'accusations retenus contre ces opposants.

“Nous exprimons notre solidarité avec les familles des détenus et formulons notre étonnement quant aux chefs d'inculpation de « fabrication et détention d'armes de guerre et atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation» communiqués par les autorités judiciaires de la Guinée”, précise le document consulté par Africaguinee.com.

Les députés membres dudit groupe d'amitié font aussi part de leur inquiétude face à la dégradation des conditions d'exercice des libertés d'expression et de mouvement en Guinée.  Ils exhortent les autorités guinéennes “à garantir davantage les droits fondamentaux de ses citoyens et à faire preuve de discernement par la libération des responsables politiques d'opposition ainsi que des activistes de la société civile actuellement détenus”.

Ces députés français appellent leur gouvernement  “à intervenir auprès du régime d'Alpha Condé pour faire valoir la réprobation de la France à l'égard de ces pratiques autoritaires tout en lui exprimant sa disponibilité à accompagner la Guinée dans la mise en œuvre d'un dialogue politique apaisé, favorisant la transition démocratique tant souhaitée par le peuple de Guinée”.

Plusieurs leaders politiques au nombre desquels Ousmane Gaoual Diallo, Cherif Bah, Etienne Soropogui, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé sont détenus à la Maison centrale de Coronthie.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 669 91 93 06

Créé le Mercredi 23 décembre 2020 à 23:57