Elhadj Alsény prend la défense de son fils: "Lama n’a jamais fait du mal à quelqu’un…"

Société
Elhadj Alhouseeiny Bah
Elhadj Alhouseeiny Bah

CONAKRY-Le brigadier Lamarana Bah, qui a péri dans un accident ce lundi 23 novembre 2020 à la Cimenterie, laisse une bonne réputation dans sa famille. Cet agent a pourtant, en janvier dernier, a eu la mauvaise réputation lorsqu'il a avoué à la télévision nationale avoir pris en otage une femme comme bouclier, pour se protéger d'une horde de jeunes lanceurs de cailloux.

Dans sa famille domiciliée à Cosa, l'émotion se lit sur les visages de ses proches. Interrogé, Elhadj Alhousseiny Bah, explique le contexte dans lequel il a appris la mort de son fils, le brigadier Lama Bah.

«C’est hier, à 16h 20 mn qu’on m’a appelé pour me dire que mon fils est mort dans un accident à la Cimenterie. Il revenait de Boké pour Conakry. Il était avec un autre policier sur sa moto. Selon les explications lorsqu’ils sont arrivés au niveau de la mosquée Chiite de Cimenterie quelqu’un a ouvert la portière de son véhicule qu’ils sont venus percuter et sont tombés. Mon fils en est mort sur place et son ami qui était avec lui s’en est sorti avec les deux pieds cassés. Les autorités nous ont dit que le corps est à la morgue d’Ignace Deen. C’est ce qu’on nous a dit parce que nous ne sommes pas allés sur les lieux du drame. Pour le moment, le corps se trouve entre les mains de la sécurité qui nous ont promis de nous le restituer quand ils auront fini leur travail pour l’enterrement », explique-t-il.

Bien que son fils ait été accusé d’avoir utilisé une femme bouclier, Elhadj Bah soutient que son fils était « un homme bien ».

« Il n’y a pas quelqu’un qui n’a pas commis une erreur dans sa vie. Mais, vous pouvez vous informer auprès des habitants du quartier, depuis sa naissance jusqu’à sa mort, Lamarana n’a jamais été en conflit avec quelqu’un. Personne ne s’est plaint que mon fils lui aurait fait du mal. C’était un homme bien », se console-t-il.

Agé de 43 ans, le brigadier Lamarana Bah était marié et père de 2 enfants dont une fille et un garçon.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 669 91 93 06

 

Créé le Mardi 24 novembre 2020 à 13:09