Violences postélectorales: un jeune tué à Bambéo, troubles nocturnes à Mamou…

Violences postélectorales
Mamadou Lamarana Barry, fauché par balle à Bambéto
Mamadou Lamarana Barry, fauché par balle à Bambéto

CONAKRY-Un jeune universitaire a été tué ce mardi 20 octobre 2020 à Bambéto, quelques heures après la publication des résultats partiels de l'élection présidentielle, par la CENI (commission électorale nationale indépendante).

Mamadou Lamarana Barry, originaire de la préfecture de Telemelé a été fauché cette nuit par une balle.

Des détonations sont entendues dans plusieurs quartiers situés le long de la route le Prince, depuis la tombée de la nuit.

Dans la préfecture de Mamou, en moyenne Guinée, l'annonce des résultats partiels a provoqué des soulèvements dans la ville.

Selon notre correspondant dans cette ville, des jeunes sont sortis barricader la route et en brûlant des pneus, signe de leur désapprobation face aux résultats proclamés par la CENI.

Lesdits résultats sont très partiels et ne concernent que les circonscriptions de Matoto, Matam, Kaloum, Boffa. Alpha Condé arrive en tête devant Cellou DALEIN Diallo qui s'est déjà autoproclamé vainqueur du scrutin dès le premier tour.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 21 octobre 2020 à 1:28

TAGS