Scènes de liesses sur fond de répression à Conakry: Des cas de morts signalés…

Violences postélectorales
Un jeune touché par balle à Cosa
Un jeune touché par balle à Cosa

CONAKRY- La déclaration de Cellou DALEIN DIALLO, annonçant être élu dès le 1er tour de l'élection présidentielle, a été suivie par des scènes de liesses dans la banlieue de Conakry.

Sur l'autoroute le Prince, il y a eu un véritable déferlement humain notamment au niveau des grands-carrefour.

Alors que des citoyens célébraient la victoire de leur "champion autoproclamé", des échauffourées ont éclaté dans certains quartiers, notamment à Hamdallaye où un jeune garçon a été touché par balle à l'abdomen en début de soirée.

Selon des sources concordantes, il est décédé sur la route de l'hôpital. Toujours à Hamdallaye, le PA sis à Gnariwada a été saccagé puis incendié.

"Des gendarmes ont dispersé à coup de gaz lacrymogènes et d’armes à feu des citoyens en liesse qui manifestaient leur joie.

Je confirme qu’un jeune a été fauché par une balle  et un autre est gravement blessé. Le premier a immédiatement été conduit à la polyclinique de dixinn mais il n’a pas survécu à ses blessures’’, a confié à Africaguinee.com, un activiste des droits humains.

A Cosa aussi, un quartier favorable à l'opposition, des blessés par balles sont signalés. Certains évoquent même au moins un cas de mort. 

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 19 octobre 2020 à 21:39