"Affaire" Cellcom Guinée: les confidences de Mamy Diaby, DGA de l'ARPT…

Guinée
Mamy Diaby,  DGA de l'ARPT
Mamy Diaby, DGA de l'ARPT

CONAKRY-On en sait un peu plus sur les motifs de la fermeture momentanée des locaux de l’opérateur de téléphonie mobile Cellcom ce jeudi 8 octobre 2020. L’autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) a donné les raisons cette fermeture.

Interrogé par la rédaction d’Africaguinee.com, le Directeur Général Adjoint de l’ARPT nous a confié que l’opérateur de téléphonie mobile Cellcom doit de l'argent à l’Etat guinéen. Combien ? Mamy Diaby n’a pas voulu donner le montant exact.

 « Ça été fermé pour réclamation des dettes. Il y a une dette à assurer, le montant pour nous n’est pas pertinent. Il y a des taxes liées au trafic national et international. Il y a des redevances qui doivent être reversées à l’Etat, l’autorité de régulation des postes et télécommunications agit au nom de l’Etat pour recouvrer les créances, les dépôts d’Etat. C’est ce qu’on a fait après plusieurs tentatives. Mais vous connaissez la procédure. Donc le motif c’est le non payement des dettes », a expliqué le Directeur Général Adjoint de l’ARPT.

Faut-il rappeler que quelques temps après la fermeture, l’opérateur de téléphonie mobile Cellcom a reçu l’autorisation de rouvrir ses locaux. Selon d’autres indiscrétions, Cellcom aurait payé un montant à l’Etat dans la journée ce jeudi 8 octobre 2020 c’est ce qui aurait facilité la réouverture de leurs locaux.

Dossier à suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Vendredi 09 octobre 2020 à 12:53

TAGS