Le RPG a-t-il le soutien d'Elhadj Ibrahima Sankarela? L'imam tranche…

Campagne présidentielle
Elhadj Ibrahima Sankarela
Elhadj Ibrahima Sankarela

MAMOU-Le grand imam de la mosquée de Mamou, Elhadj Ibrahima Sankarela soutient-il le parti au pouvoir dans le cadre de l'élection présidentielle du 18 octobre ? Depuis la visite d'une délégation composée de cadres du parti au pouvoir chez ce notable de Mamou, les langues se délient et les spéculations vont bon train dans la ville carrefour.

Au cœur de la polémique, une enveloppe que les cadres du parti au pouvoir en campagne à Mamou ont apporté à l’ex premier imam de la grande mosquée de Mamou, aujourd'hui alité chez lui.

Le passage de cette délégation au domicile de cette autorité morale n'a pas été goût de certains de ses proches. Dans un communiqué publié samedi soir, certains membres de la famille de l'imam ont demandé aux donateurs de venir récupérer l’argent qu'ils ont offert à leur parent.

Alors que la polémique enfle, nous avons rencontré ce dimanche 27 septembre 2020, Elhadj Ibrahima Sankaréla à son domicile pour en savoir davantage sur le fond de cette affaire. L'imam affirme qu'il a reçu des visiteurs qui sont venus chercher des bénédictions auprès de lui. Il précise qu'il n'a nullement été question de politique.

 « Je suis toujours le secrétaire préfectoral de la ligue islamique de Mamou. J’étais le premier imam de la grande mosquée. Même au moment où je pouvais bien marcher et voir, je n’ai pas fait de la politique. J’ai dit à mes enfants que ce n’est pas ce qu’ils pensent. Je suis malade. Je ne vois pas bien donc cela ne m’intéresse pas. Je reçois des gens souvent ici. Mais c’est des gens qui veulent de la bénédiction. Si on me donne de l’argent, je prendrais. Je vous autorise de passer mon message (…) mais je ne suis pas dans la politique », a-t-il dit.

Habib Samaké

Correspondant régional

D’Africaguinee.com à Mamou

Créé le Dimanche 27 septembre 2020 à 18:46

TAGS