Guinée: L'UFDG accusé d'avoir exposé "inutilement" la vie des jeunes aux balles…

Election présidentielle
Des jeunes tués pendant les manifestations contre le 3ème mandat
Des jeunes tués pendant les manifestations contre le 3ème mandat

CONAKRY-La participation de Cellou Dalein Diallo à l'élection présidentielle du 18 octobre, continue de susciter des réactions au sein de la classe politique. En s'engeant dans cette course alors qu'elle n'a pas reconnu le double scrutin du 22 mars ainsi que la nouvelle constitution qui en est issue, la principale formation politique d'opposition est accusée d'avoir exposé "inutilement" la vie des jeunes aux balles lors des manifestations contre ce projet.

« Nous exprimons notre réprobation face à la démarche machiavélique de certains partis politiques membres du FNDC. Notamment l’UDFG qui, après avoir exposé inutilement la vie de dizaine des jeunes guinéens innocents aux balles meurtrières des forces de l'ordre, retourne aujourd’hui leur veste pour adouber un processus électoral qu’il combattait naguère. En présentant leur candidature à une élection qu’il semble perdue d’avance, et porteuse des germes de division et de conflit pour notre nation », a dénoncé Siaka Barry, dont la participation aux élections législatives avait été vivement critiqué par les partisans de l'ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo.

L’ancien ministre de la culture qui dit avoir "rejeté" la main tendue du Chef de l'Etat et de son parti (le RPG) estime que la candidature de Cellou Dalein Diallo légitime la nouvelle constitution et le troisième mandat pour Alpha Condé.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

 

Créé le Mardi 08 septembre 2020 à 21:25