Boké sous tension : Des jeunes se soulèvent contre les bavures policières...

Guinée
Manifestations à Boké
Manifestations à Boké

BOKE-Des troubles ont éclaté dans la ville de Boké, dans la soirée de ce lundi 07 septembre lorsque la nouvelle du décès d'un jeune adolescent victime de bavure policière quelques jours plutôt, s'est répandue dans la ville.

C'est dans la nuit du samedi 05 septembre 2020 que le jeune adolescent BOUBACAR BARRY élève en 10ème année a été victime de bavure policière lors d'une patrouille nocturne dans le secteur 400 logements.

AMADOU DIAROUGA BARRY le frère de la victime explique : « Une unité de la police patrouillait cette zone depuis longtemps.  Arrivés, les agents ont fait usage de gaz lacrymogènes. Aussitôt les jeunes se sont dispersés dans le coin. On a trouvé mon frère, BOUBACAR BARRY par terre inconscient. Il a d’abord été admis au service des urgences de l’hôpital régional de Boké avant d’être évacué à Conakry à l’hôpital DONKA le dimanche à 18h. Le jeune collégien a finalement succombé à ses blessures ce lundi 07 septembre 2020 à DONKA vers 17h", explique-t-il.

Depuis cette annonce, des jeunes en colère ont érigé des barrages, bloqué la circulation dans la commune urbaine de Boké. Ils ont brûlé des pneus sur la chaussée pour exprimer leur mécontentement. Les manifestants demandent justice pour le jeune Boubacar Barry et que les policiers qui l'ont brutalisé soient traduits en justice.

Les violences se sont poursuivies jusque tard dans la nuit de ce lundi 07 sept.-20.

 

Depuis Boké, Oumar Sory Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 08 septembre 2020 à 2:05

TAGS