Boukoudakouda Issa Magassouba: "Ce que je promets aux orpailleurs de Siguiri…"

Echos de nos régions
Boukoudakouda Issa Magassouba
Boukoudakouda Issa Magassouba

CONAKRY-L'orpaillage est la principale activité des populations dans la préfecture de Siguiri, en Haute Guinée. Après la dissolution du bureau actuel des orpailleurs, on s'apprête à élire une nouvelle équipe. Boukoudakouda Issa Magassouba est l'un des candidats.

Alors que l'élection du nouveau bureau approche dans la préfecture aurifère, Boukoudakouda Issa Magassouba nous a confié qu'il est aujourd'hui réclamé par 80% des orpailleurs. Ce candidat à la prochaine élection du bureau préfectoral  des orpailleurs de Siguiri s'est prêté aux questions de notre correspondant. 

Selon vous pourquoi doit-on renouveler le bureau préfectoral des orpailleurs de Siguiri ?

Boukoudakouda Issa Magassouba : Le bureau actuel n'a pas pu gérer la situation des orpailleurs. Nous sommes divisés. Il faut avoir l'esprit de gestion. Il ne s'agit pas de donner quelque chose aux gens. Les orpailleurs ne sont pas organisés à Siguiri alors que c’est le poumon de l'orpaillage en Guinée. Ce qui me surprend, on voit aujourd'hui à Siguiri un ancien commerçant d'or qui etait milliardaire, mais qui ne gagne même plus de quoi manger. Tandis que les autres commerçants tel que les vendeurs de denrées ou d'habits, ils peuvent perdre leur capital, ils finissent toujours par se relever et rembourser leurs dettes.

Au Mali voisin, je n'ai jamais vu un ancien patron de commerçant d'or parce qu'ils sont organisés. Donc, ici, c'est parce qu’il n’y a pas un bon chef sinon les exploitants artisanaux seront bien organisés. On paie de 2000 à 5000 Gnf pour être dans la mine par jour alors dans le bureau des orpailleurs, il n’y a pas de chaises. Ils n'ont pas curé les caniveaux à Siguiri, ni construite une école. Rien du tout. Donc, il faut renouveler le bureau pour le bien-être des orpailleurs.

Quelles sont vos ambitions pour les orpailleurs de siguiri?

Aujourdhui,  je suis candidat aux élections du président préfectoral des orpailleurs. Je promets les orpailleurs de Siguiri, de Kankan et toute la Guinée, une fois que je serai élu, je travaillerai dans l'honnêteté et dans la vérité. Un chef qui n'a pas de  conseillers, est toujours dans l'erreur. Donc, je serai à l'écoute de mes conseillers, car personne n'est parfait.

Moi, président, les orpailleurs vont bénéficier de l'orpaillage, même les exploitants. J'ai déjà ce projet sur table. Il y a beaucoup qui ont des difficultés pour nourrir leur famille. C’est très grave. Si Dieu donne le pouvoir à notre génération, je ne dis pas que Siguiri sera petit Paris,mais il y aura beaucoup de changements positifs. Je suis commerçant d'or depuis 1998. il n'y a pas un secteur en Guinée où on pratique l'orpaillage dont j'ai pas mis pied. On doit voir les traces des orpailleurs à siguiri. On doit se donner la main. Nous voudrions que cette génération monte pour que siguiri bénéficie de l'orpaillage.

Monsieur Issa, on a appris que si toutefois vous n'êtes pas élu, le RPG aura de problèmes  lors de la prochaine élection présidentielle. Qu'en dites vous?

J’ai beaucoup financé ce parti depuis longtemps. J'ai débauché tous les militants de Guinée débout lors des dernières législatives en faveur du RPG. Pourtant le MPDG avait son candidat la-bàs. Je suis parrain de plus de 80 Sérés dans la préfecture. Ma réception a été une preuve palpable avec plus de 500 véhicules sans compter les motos.

Propos recueillis depuis Siguiri par Diarra Sidibe

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 07 septembre 2020 à 15:33

TAGS