Comment concilier vie de couple et boulot ? Mariama Bah partage son expérience…

Couple
Madame Mariam Bah
Madame Mariam Bah

CONAKRY-Concilier vie de couple et boulot dans une société foncièrement patriarcale n'est pas chose aisée. Pourtant certaines femmes arrivent à s'en sortir. C'est le cas de madame Mariama Bah. Cette une mère de famille âgée d’une vingtaine d’années concilie travail et vie de couple. Quel est son secret ?  Rencontrée par une de nos journalistes, cette entrepreneuse a accepté de partager son expérience.

Assise confortablement dans son bureau sis à Kipé, dans la haute banlieue de Conakry, Mariama Bah nous a confié qu’elle se comprend bien avec son conjoint sur le partage des travaux domestiques. Son travail ne l'empêche pas de s’occuper de son enfant âgé d’un an et demi.

«Chaque jour, je me lève très tôt, je fais la cuisine. Quand mon enfant se réveille, je fais sa toilette et lui donne son petit-déjeuner. Le reste des travaux ménagers comme laver la maison, faire la vaisselle, je laisse à la femme de ménage avant d’aller au travail. Chaque matin je cuisine le riz et réchauffe la sauce parce que le week-end je prépare plusieurs sauces que je mets dans le réfrigérateur pour gagner en temps.  C’est très simple entre mon mari et moi. On s’aime et il aime que je travaille. Quand on s’est marié, je lui ai dit que je déteste rester sans rien faire. Au début c’était difficile pour lui de comprendre cela bien qu'il aime une fille qui est courageuse. Mais à chaque fois, quand il est content j’aborde le sujet.  C’est ainsi, il m’a aidé à monter mon propre business à Kipé du nom de ‘’Well dressed’’, une boutique de vente d’habits hommes et femmes, des chaussures, pagnes africains et de sacs.

Le travail ne m'empêche pas de m'occuper de mon foyer

Je travaille mais cela ne m’empêche pas de bien m’occuper de mon foyer. Les dimanches, je fais la cuisine, lave les habits de mon mari, je m'occupe de mon enfant. Les jours de travail, je rentre toujours avant mon mari, pour que je puisse l’accueillir. Quand il veut se laver je prépare sa toilette, après je l’aide à s’habiller. Je prépare la table à manger et nous mangeons ensemble.  Je n’attends pas que la bonne serve à manger à mon mari. je le fais moi-même », explique madame Mariama Bah.

Cette couturière révèle que son secret ne se limite pas à l'entretien de son époux. Elle a un comportement correct vis-à-vis de sa belle-famille.  « Je ne me fâche pas avec quelqu’un, je sourie et blague avec toute la famille.  Ma belle-mère, ma belle-sœur, on blague. Ma belle-mère aussi m’aide à prendre soin de mon fils », explique-t-elle. Mariama Bah Conseille toutes les femmes mariées de bien prendre soin de leur mari et de bien s’entendre avec leur belle-mère.

 « Les hommes aiment toujours ce genre de femmes. Je demande aux femmes d’avoir confiance en elles et de choisir leur mari et bien s’occuper de lui », conseille-t-elle.

‘’L’islam n’interdit pas à la femme de travailler…’’

La religion n'interdit pas à une femme mariée de travailler à condition que son mari soit consentant, explique le prédicateur Oustaz Taibou Bah. Selon ce religieux, l'islam autorise la femme à travailler et à faire partiellement les tâches ménagères à condition que son mari soit d'accord.

 « Dans le mariage ce qui est cherché c’est l’harmonie, le vivre-ensemble dans la quiétude et l’amour.  Dieu dit dans un verset coranique : ‘’ La première des choses qui est recherchée dans un foyer conjugal, c’est la paix du cœur. Il établit entre le couple amour et tendresse. Ce qui est souhaité dans le foyer conjugal c’est la paix du cœur’’. Pour la bonne marche du couple, l’homme doit jouer un rôle sentimental, d’affection et d’endurance. Parce qu’entre les deux individus, le mari doit être souple et doux dans la famille et envers son épouse. La femme doit obéir et elle doit faire en sorte que son mari soit heureux et éviter toutes paroles agressives. L’islam n’interdit pas à la femme de travailler mais c’est avec le consentement de son mari. Et savoir quel genre de travail elle fait si ce n’est pas un travail qui affecte sa famille, parce que la femme doit accorder un accent particulier à sa famille. L’absence de la femme dans le foyer provoque des lacunes au niveau de la famille. C’est possible de chercher une femme de ménage avec la compréhension du mari et son consentement », a expliqué Oustaz Taibou.

Interrogé, un sociologue a indiqué à son tour que dans un couple, l’homme et la femme ont tous la responsabilité de maintenir la quiétude de la famille. Car dit-il, l'union doit être basée sur l’amour et l’entente.  « Lors du mariage, les sages et les autorités religieuses doivent être en mesure de rappeler à l’homme sa responsabilité et les conséquences de certains agissements envers sa femme », explique M. Magassouba.

 

Bah Aïssatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Dimanche 30 août 2020 à 17:44

TAGS