Conakry : Le Colonel Mikael Souaré a regagné sa dernière demeure…

Funérailles

CONAKRY-Le Colonel Mikael Souaré a regagné sa dernière demeure ce vendredi 28 août 2020. Il a été inhumé au cimetière de Nongo, dans la banlieue nord de Conakry. Avant son inhumation, amis, parents et alliés ont rendu un dernier hommage au fondateur de l’Université Nongo Conakry "UNC" décédé ce jeudi 27 août des suites de maladie. Un symposium a eu lieu ce matin dans l'enceinte même de l'Université qu'il a fondé, sise au quartier Nongo dans la Commune de Ratoma. Sur place, de vibrants hommages lui ont été rendus.

Au nom de la famille, Dr Ahmed Tidiane Souaré a adressé des remerciements à l’endroit de toutes les personnes qui ont apporté leur soutien de près ou de loin à la famille éplorée.

« J’ai la charge au nom de la famille Souaré de Conakry et de Mali, au nom de la grande famille Souaré descendante d’Elhadj Salim Souaré, au nom des alliés, au nom de tous les parents, de vous remercier. Vous avez fait un déplacement important, vous avez été nombreux à nous soutenir et nous assister depuis le rappel à Dieu du Colonel Mikael Souaré. Vous êtes nombreux à défiler à la maison mortuaire avec des messages saisissants, vous êtes venus et revenus, la famille me charge de vous remercier. Vous nous avez empêché de pleurer, la famille vous remercie », a lancé l’ancien premier ministre guinéen avant d’annoncer qu’ils sont bataillé pour le colonel Mikael Souaré soit inhumé auprès de son université.

« Pour vous respecter, pour vous honorer, nous avons bataillé avec tous nos parents de Mali qui sont réunis aussi comme ça à Mali et qui réclamaient le transfert du corps de leur fils pour son inhumation à Mali. Mais nous leurs avons dit que s’il est né à Mali, le colonel Mikael Souaré par ses œuvres appartient à toute la Guinée. Donc nous leur avons demandé d’accepter et d’honorer les nombreuses personnalités, amis, alliés qui ne cessent de défiler à la maison pour qu'il repose à côté de son Université, au cimetière de Nongo », a ajouté Dr Ahmed Tidiane Souaré qui a parlé au nom de la famille du colonel Mikael Souaré.

Lors de ce symposium, les enseignants de l’Université Nongo Conakry UNC ont aussi rendu un vibrant hommage à leur défunt fondateur. Au nom des enseignants, Mamadou Oury Barry a tenu à témoigner sur la personnalité du colonel Mikael Souaré. D’après cet enseignant, le désormais ex fondateur de l’Université UNC était un mentor d’une grande influence.

« A travers les actes qu’il a posé tel que l’Université Nongo Conakry, Colonel Souaré restera à jamais gravé dans nos mémoires et dans les annales de l’histoire. Colonel Mikael Souaré était un homme de réflexion et en quête perpétuel de consensus, un homme de vision. Pour nous, il est plus qu'un encadreur, il a été aussi un mentor d’une grande influence », a témoigné cet enseignant.

Le même message de reconnaissance vient du côté des étudiants. Par la voix de leur Président, les étudiants de l’UNC disent être fiers de leur ‘’Grand Père’’ comme ils l’appelaient.

 « Colonel Mikael Souaré, père fondateur, grand père, voilà comment les étudiants de l’Université Nongo Conakry l’appelaient affectueusement. Pour lui, ces petites appellations sont ordinaires, pour nous il était cet éducateur à la fois charismatique, rigoureux et exigeant. De votre glorieux vécu, nous sommes fiers », a laissé entendre Mamadou Kangnè Barry.

Dans la même logique des témoignages, le Fondateur de l’Université la SOURCE  a déclaré qu'il retient du colonel Souaré, comme quelqu’un qui a voulu laisser des traces dans l’histoire de la Guinée.

« Un jour il était venu me trouver dans mon université et il m’a dit qu’il avait pris une décision de laisser une trace dans l’histoire. Je lui répondu une trace avec tout ton parcours ? Il m’avait dit oui ce n’est pas suffisant. Je veux faire une Université. Donc le message que je laisse pour ses enfants c’est de continuer cette œuvre, de l’entretenir. Je ne souhaite pas que dans deux ans, trois ans qu’on puisse voir ce bâtiment délabré et mal entretenu. En tout cas monsieur Souaré a fait une œuvre historique », a témoigné le Fondateur de l’Université la Source, Sanoussy Kaba.

Faut-il rappeler que ce colonel de la douane à la retraite et fondateur de l’Université Nongo Conakry a laissé dernière lui trois (3) épouses et onze (11) enfants.

Que son âme repose en paix Amine.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Vendredi 28 août 2020 à 21:02