Tintinwoulé/Kankan: 300.000 Gnf par élève pour l'achat d'une admission à l'examen?

Echos de nos régions
Image d'illustration
Image d'illustration

KANKAN- Les preuves de l’examen d’entrée en 7ème année, session 2019-2020, ont été officiellement lancées ce mercredi 5 Août 2020, sur toute l’étendue du territoire guinéen. Dans la localité de Wourédou relevant de la sous-préfecture de Tintinwoulé, située dans la préfecture de Kankan, cette évaluation ne se passe pas sans anicroche. En effet, certains responsables de l’Education sont accusés de corruption par les parents d'élèves. L'affaire grand-bruit dans le Nabaya, et les médias locaux en font leur chou gras.

A Wouredou un district de la Sous-préfecture de Tintinwoulé, situé à 22 Km de la commune urbaine de kankan, plusieurs parents d’élèves accusent des responsables de l'éducation de réclamer de l'argent aux élèves afin de les aider à être admis à l'examen d'entrée en 7ème année. La somme exigée serait de 300.000 GNF par élève.

 « Hier mes enfants sont venus me voir pour me dire qu'on leur demande désormais de payer une somme de 300.0000Fg par élève. On m'a dit que c'était obligatoire de payer cette somme.  J'ai remis à un enseignant d'ici, 600.000 GNF pour mes deux enfants. Il est parti dans la sous-préfecture de Tintinwoulé avec la somme. (…)  Moi je pensais que c’est obligatoire de payer. C'est comme ça tout le monde est informé de cette situation dans notre village ici. Chaque année c’est comme ça », dénonce un parent d'élève qui a requis l’anonymat.

Interpellé sur ce sujet, Kourani Sekou Camara, le Président de l'APAE (association des parents d'élèves), de la Sous-préfecture de Tintinwoulé a confirmé cette forme de corruption.

« Effectivement quand j’ai reçu l’information sur le paiement d’une somme pour aider les élèves à être admis à l’examen, j’ai aussitôt demandé aux parents de ne jamais rien payer à qui se soit. Mais il y a un certain Mamady Kaba qui aurait orchestré cette affaire de corruption. Selon nos informations, beaucoup ont déjà payé et qui ont peur de dénoncer. On a même tenue une rencontre avec le Directeur Sous-préfectoral de l'Education autour de ça », a-t-il déclaré.

Interrogé, le Directeur Sous-préfectoral de l'Education de la Sous-préfecture de Tintinwoulé a balayé d'un revers de la main ces allégations de corruption. « Je ne confirme pas cette information liée au paiement d'une somme pour l'admission des élèves à l’examen. J’ai mené mes propres enquêtes, mais j’ai trouvé que ce n’est pas vrai», a indiqué le DPS.

Le Directeur préfectoral de l’éducation de Kankan, Morlaye Condé que nous avons interrogé sur cette affaire, a déclaré qu'il n'est pas informé.

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africguinee.com

 

Créé le Mercredi 05 août 2020 à 20:00

TAGS