La grogne à Kankan prend une autre tournure : "Trop c’est trop, Alpha doit partir…"

Manifestation à Kankan
Des gendarmes déployés pour le maintien d'ordre à Kankan
Des gendarmes déployés pour le maintien d'ordre à Kankan

KANKAN-La contestation en cours dans la ville de Kankan vient de prendre une nouvelle tournure. Si au départ, les jeunes frondeurs réunis au sein du mouvement citoyen « Electrifions la Haute Guinée », réclament uniquement le courant à travers la construction d’un barrage hydroélectrique dans la région, désormais certains demandent l’alternance.

En tout cas, ce matin certains manifestants  ont scandé « A bas le troisième mandat » ou encore « Alpha doit partir ». Ce qui est tout à fait nouveau dans une région considéré comme le principal réservoir électoral du parti au Pouvoir, le RPG arc-en-ciel. Et ça en dit long sur le degré de la colère sinon de l’exaspération des jeunes.

« Il faut qu’on gagne maintenant un barrage hydroélectrique pour la Haute Guinée, sinon nous n’allons pas cesser de manifester. Pas de courant, pas troisième mandat ni élection à Kankan. Nous demandons  d’avoir un barrage. Je ne soutiens pas Alpha Condé, il n’a qu’à partir, on ne veut plus de lui. Trop c’est trop, il faut qu’il quitte», scande un manifestant.

Les heurts qui ont éclaté le matin entre policiers et manifestants se poursuivent. Le calme n’est toujours pas revenu dans la cité de Nabaya. On signale de nombreux blessés et des arrestations. Un agent de la police a été blessé par un projectile qui a amoché son œil.

La manifestation de ce mardi 21 juillet 2020, a été caractérisée par de violents affrontements entre forces de l’ordre et jeunes manifestants de la commune urbaine de Kankan.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 21 juillet 2020 à 16:58