Covid-19 : la Guinée a-t-elle enfin son remède à portée de main ?

Epidémie de Coronavirus en Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Durement frappée par l’épidémie du nouveau  Coronavirus qui affecte tous les secteurs de la vie des populations, la Guinée s’est engagée dans une quête de remède pour soigner ses malades. C’est dans ce cadre que les autorités ont lancé des essais cliniques portant sur trois produits élaborés en Guinée, fruit d’une étude menée à partir des plantes médicinales que regorge le pays.

Selon le Directeur de l'Institut de Recherche et de Développement des Plantes Médicinales et Alimentaires de Guinée, basé à Dubreka, cette étude a été menée sur des plantes qui ont une certaine capacité d'agissement sur des maladies similaires au covid-19.

“ Ce sont des plantes sur des bases préalables dont les études ont permis de démontrer  des résultats intéressants dans bien de domaines comme dans le domaine antiviral, paludique, inflammatoire. Donc, on a misé sur des caractéristiques spécifiques du corona, pour faire une sélection des plantes de chez nous pour voir dans quelle mesure cela peut contrer le virus, en attendant que des recherches beaucoup plus élargies qui cette fois-ci, tiendront comptes de l'expérimentation au laboratoire. C'est-à-dire des tests vitraux directement sur la souche du corona. Et puis de là, savoir quelles sont les plantes véritablement actives, et à partir de là, envisager des actionnements bio-guidés ”,  explique le Professeur Aliou Baldé.

Partant de leurs 20 années d'expérience dans le domaine de recherche sur les plantes médicinales dont des résultats portent sur les cancers, les virus, les bactéries, les champignons, les protozoaires comme le paludisme etc, le Directeur Général ajoute que l'ensemble des résultats obtenus à partir de toutes ces recherches sur ces plantes apparaissent particulièrement intéressantes par rapport à l'impact qu'elles peuvent avoir et en tenant compte des paramètres biologiques au covid-19.

« C'est à partir de là qu'on s'est fixé une hypothèse. Et maintenant c'est cette hypothèse qu'on va vérifier. A ce stade, on ne peut pas vous dire qu'on a trouvé le remède ou le produit. Il s'agit d'une hypothèse qu'on va tester et faire une observation sur ce que cela va donner”, explique le Professeur Baldé.

L’évaluation du potentiel thérapeutique de certaines plantes médicinales et alimentaires, ont permis d’aboutir à trois projets. Le premier Projet porte sur l’évaluation de l’efficacité et de la tolérance du Quinquina et d’un phytomédicament « ACAR » en comparaison avec l’hydroxychloroquine chez des adultes malades du COVID-19 sans symptôme. Le second Projet est axé sur l’évaluation de l’efficacité et de la tolérance d’une médication à base de Cosphérunate et d’un phytomédicament antiviral par voie orale en comparaison avec un traitement à base d’hydroxychloroquine chez des adultes malades de la COVID-19 sans complication. Le troisième  Projet concerne l’évaluation de l’efficacité et de la tolérance de l’Artemisia annua dans le traitement du COVID-19 chez des adultes malades sans complication.

 

« Ce travail d'expérimentation ou d'essais cliniques revient aux épidémiologistes car c'est à eux que les résultats de cette hypothèse ont été remis après sa validation par le conseil scientifique. Il appartient à ceux-ci de faire l'expérimentation sur un échantillon de malades », précise le Pr Baldé, précisant que “les essais cliniques made in Guinée viennent de commencer. C'est à l'issue de ces essais qu'on pourra parler de tendance”.

D'après le Directeur Général de l'Institut de recherche et de développement des plantes médicinales, c'est à la fin des trois premiers mois de ces essais cliniques qu'il faudra tirer une conclusion provisoire. Sinon, prévient-il, le délai normal c'est 9 mois pour connaître si l'hypothèse est concluante ou pas.

Depuis l'apparition du premier cas de covid-19 au mois mars dernier en Guinée, la Guinée a dépassé la barre des 4 000 personnes contaminées, selon l'agence nationale de sécurité sanitaire.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

 

Créé le Mardi 16 juin 2020 à 18:40