Route Kankan-Kérouané: Un calvaire sans fin pour ses usagers...

Echo de nos régions
Route Kankan Kérouané
Route Kankan Kérouané

KANKAN-Les principales routes reliant certaines grandes villes de la Haute Guinée sont dans un état piteux. C’est le cas de la route Kérouané-Kankan, deux grandes agglomérations de la savane guinéenne. Depuis le début de la saison hivernale, les usagers de cet axe routier vivent un calvaire sans fin.

Aucune trace de bitume n’est visible sur ce trajet pourtant très usité. En cette période d’hivernage, le tronçon Kankan-Kérouané, ne fait plus le bonheur des usagers. Les difficultés auxquelles ses usagers sont confrontés sont multiformes. Outre le mauvais état de la route qui occasionne des accidents, il y a l’insécurité qui bat son plein avec les coupeurs de route. In n’est pas rare de voir des véhicules embourbés dans tout au long de cette route. La situation risque d’empirer sur cette route très dégradée si rien n’est fait avant l’arrivée des grandes pluies. Déçu des fausses promesses du gouvernement, certains même craignent qu’elle ne soit coupée.

Mory Fodé Konaté chauffeur de profession, fait exploser sa colère. «  Je  ne sais pas quel est le rôle de ce gouvernement dans le pays, ça fait des années cette route est abandonnée à elle-même. Je suis déçu de nos dirigeants. Regarde il ya de cela deux jours mon véhicule coincé ici et quand il y aura la pluie aujourd’hui, cela  va sans dire qu’il y aura des pertes énormes pour moi. Actuellement quitter Kankan pour Kérouané, c’est tout un problème. La route mauvaise jusqu'à Beyla. Avec l’état de ce trajet nous sommes victimes d’accidents, de brigandages des coupeurs de routes et nos véhicules sont tout le temps en panne. On peut passer des jours coincés  dans la boue. Ce qui  provoque des fois le pourrissement de certaine marchandise de nos passagers », fustige ce chauffeur.

De son coté, Lanciné Traoré passagers à bord d’un minibus de transport commun, dénote aussi certaines difficultés auxquelles, ils sont confrontés en cette période des grandes pluies.

« C’est en cette  période d’hivernage que nos difficultés commencent. Compte tenu du mauvais état de la route les coupeurs de route circulent sur ce tronçon pour faire du mal aux pauvres citoyens sans moyen de défense. Surtout aux commerçants qui viennent à Kankan pour faire des achats de  marchandises. Ils montent des guet à pins au niveau des endroits dégradés pour braquer les véhicules », a-t-il martelé.

Mory Fodé Konaté, lance un appel  à l’ endroit des autorités. «  J’en appelle aux autorités guinéennes de faire face  à cette route jusqu'à Beyla, sinon nous sommes souffrons beaucoup. Si rien n’est fait, cette route risque de se couper. Donc il est grand temps pour le gouvernement de faire quelque chose pour nous. Nous sommes aussi des citoyens guinéens», a-t-il lancé.

Abandonnée à elle-même, cette route n’a pas connu de programme de réhabilitation ces dernières années.

 

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguineee.com

Créé le Lundi 15 juin 2020 à 9:46