Explosion meurtrière d’une grenade à Labé : Un officier à la retraite surnommé "Ben Laden" inculpé…

Drame à Labé
Le Procureur du TPI de Labé, Fallou Doumbouya
Le Procureur du TPI de Labé, Fallou Doumbouya

CONAKRY-Un officier de l’armée à la retraite a été inculpé par le Tribunal de première instance de Labé, suite à l’explosion d’une grenade survenue le dimanche 7 juin, tuant quatre enfants à Poréko, un quartier de la commune urbaine. Le capitaine Hassimiou Diallo, surnommé « Ben Laden », a été inculpé ce jeudi 11 juin pour détention illicite d’armes légères et de dépôt dans une intention criminelle d’un engin explosif, a appris Africaguinee.com.

Selon le procureur du TPI de Labé Fallou Doumbouya, suite au drame survenu au quartier Poréko, les officiers de police judicaire (OPJ) ont comparé les grenades enregistrées officiellement au niveau du Camp Elhadj Oumar Tall à celles retrouvées sur les lieux de l’explosion. Il en a résulté qu’elles ne sont pas de la même catégorie.

La catégorie de grenade trouvée sur le site de l’explosion, a-t-il dit,  fait partie d’un lot de grenades offert par la France à la Guinée en appui lors de l’agression rebelle de 2000. Ces grenades ont été distribuées le long des frontières sud de la Guinée, c'est-à-dire à Pamelap (Forécariah), Madina Oula (Kindia), à Kissidougou et à Gueckedou, explique le magistrat du parquet.

Selon le procureur, le commandant du camp Elhadj Oumar Tall affirme que cette catégorie de grenade n’a pas été distribuée dans les régions militaires du pays et que seuls les militaires déployés le long des frontières peuvent détenir ce type de grenade.

Lire aussi-Drame à Labé : triste témoignage de Kadiatou,10 ans, sœur-aînée d’une victime

« Etant entendu que beaucoup de militaires retraités habitent dans le quartier Poréko, nous procureur de la république sur demande de la brigade de recherche  avons adressé une réquisition à cette unité aux fins de perquisition  dans les domiciles respectifs des militaires retraités qui habitent en ce lieu, en vue de saisir toute pièce à conviction pouvant être en relation avec l’enquête.  En exécution de cette réquisition, les OPJ ont découvert en la présence constante du capitaine Hassimiou Diallo, militaire retraité et de deux responsables locaux, trois grenades offensives et une tenue de camouflage  qui était emballées et gardées dans les toilettes externes de son domicile », a expliqué le Procureur.

Il a indiqué qu’à la suite de cette découverte, le capitaine Hassimiou a été conduit à la brigade de recherche où il a été interrogé et déféré au parquet d’instance de Labé, lequel a saisi un juge d’instruction qui l’a inculpé et placé sous mandat de dépôt.

Le capitaine Hassimiou Diallo surnommé « Ben Laden » ou « Guerre mondiale » pour des faits de détention illicite d’armes légères et de dépôt dans une intention criminelle d’un engin explosif.  

Dossier à suivre…

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 12 juin 2020 à 15:49