La Chambre des Mines de Guinée mobilisée face au coronavirus

Mines
 Ismael Diakité, Directeur-général adjoint de la SMB, Président de la chambre des mines
Ismael Diakité, Directeur-général adjoint de la SMB, Président de la chambre des mines

Élu en septembre dernier à la tête de la Chambre des Mines, le directeur-général adjoint de la SMB, Ismael Diakité, ne pensait sans doute pas faire face à une telle pandémie dès les premiers mois de son élection. Néanmoins, cette période exceptionnelle a permis à la Chambre des Mines de créer une nouvelle dynamique sectorielle et de montrer à quel point son leadership est important pour mobiliser les acteurs miniers ensemble.

Très tôt, le Président de la Chambre des Mines a incité les acteurs miniers à prendre le Covid-19 au sérieux : « Au sein de la SMB, nos contacts avec Singapour et la Chine nous ont permis de bénéficier du retour d’expérience asiatique très utile. Par conséquent, dès le mois de février, les premières réflexions ont commencé sur comment faire face à cette pandémie ».

La prévention et la protection se révèlent être les mots d’ordre : renforcer les mesures barrière, sensibiliser les communautés proches des zones minières, accélérer le dépistage et faciliter la prise en charge des individus contaminés. Afin d’être efficace, la Chambre des Mines devient le principal interlocuteur des autorités sanitaires pour coordonner et déployer les règles de sécurité sanitaire dans le secteur minier guinéen.

« Tout l’enjeu est de réussir à garantir la sécurité sanitaire sur les sites miniers et dans les communautés voisines tout en maintenant l’activité, explique Ismael Diakité. Le secteur minier guinéen représente des centaines de milliers d’emplois directs et indirects en Guinée et fournit les principales recettes fiscales de l’État, recettes indispensables pour financer les services publics et notamment la santé ! ».

Loin de se cantonner aux grands acteurs du secteur, la Chambre des Mines apporte son soutien à l’ensemble de l’écosystème minier, incluant de nombreux sous-traitants. C’est pourquoi la Chambre des Mines de Guinée a notamment signé le 11 mai dernier un protocole d’accord avec Afriland First Bank pour la mise en place d’un fonds de garantie à destination des PME et entrepreneurs évoluant en zones minières.

« Je tiens à souligner l’engagement de tous nos membres face à cette pandémie, déclare Ismael Diakité. Ils ont démontré que le secteur privé était synonyme d’efficacité et de générosité. J’ai la chance dans mon action de bénéficier du soutien des membres du Conseil d’administration composé de Directeurs Généraux motivés et engagés. Un grand merci particulier au Directeur Général de la SMB, M. Fréderic Bouzigues, artisan de la mobilisation de l’Institut Pasteur de Guinée aux côtés de l’ANSS ».

À titre d’exemple, la société aurifère de Guinée (SAG) et Alliance Mining Community’s Guinée (AMC) ont procédé respectivement à des dons d’un milliard de francs guinéens et 20 millions de francs guinéens à destination de l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) il y a quelques jours.

Surtout, l’arrivée de l’avion chargé de matériel médical affrété par la SMB restera dans les mémoires. L’avion-cargo transportait l’équivalent de 1,5 million de dollars de matériel médical à destination de la Guinée, dont des kits de test, des masques et gants de protection ainsi que des machines de pointe comme un système BioRad de détection PCR en temps réel, équipement de laboratoire pour faire les tests. Au total, la SMB a procédé à plus de 2,5 millions de dollars de dons en soutien matériel et financier depuis le début de la pandémie.

« Pour le moment, j’en tire un bilan si j’ose dire positif : les acteurs miniers ont répondu présents et nous n’avons aucun cas de contamination en zone minière, explique Ismael Diakité. Maintenant, il ne faut pas baisser notre niveau de vigilance et inscrire nos plans de riposte au Covid-19 dans le temps long, notamment sur l’aspect économique ».

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 04 juin 2020 à 18:12

TAGS