Coronavirus en Guinée: Les nouvelles "directives" d’Alpha Condé...

Epidémie de Coronavirus en Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Le Président guinéen Alpha Condé a donné de nouvelles directives à son gouvernement ce jeudi 4 juin 2020, pour enrayer l’épidémie de Coronavirus en Guinée, a appris Africguinee.com. 

Le Chef de l’Etat a notamment donné des directives au ministère de la Santé destinées à améliorer la prévention et la qualité de la prise en charge.

Parmi celles-ci, il y a l’intensification et la systématisation des tests de dépistage, le renforcement des barrages filtrant pour éviter la propagation du virus à l’intérieur du pays, la démultiplication des centres de dépistage et l’amélioration du suivi des contacts.

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus à la mi-mars en Guinée,  près de 4000 cas positifs ont été enregistrés, une vingtaine de décès hospitalier et plus de 2000 guérisons. En termes de pourcentage, le  taux de létalité est estimé à 0.6% et le taux de guérison 58% à ce jour. Le président Condé annonce qu’une équipe de spécialistes médicaux cubains est attendue en Guinée pour assister les services sanitaires guinéens dans la lutte contre la pandémie.

Lire aussi-Covid-19 en Guinée : les confidences du ministre Rémy Lamah...

Pour faire face à la pandémie, le gouvernement a  décliné un  plan économique et social de riposte qui se chiffre à plus de 3000 milliards. Ce jeudi 4 juin 2020, le chef de l’Etat qui a conféré avec son gouvernement par visioconférence a invité les ministres en charge du secteur financier à diligenter le règlement des subventions et autres contribution de l’Etat ainsi que la mise en œuvre de toutes les facilités prévues dans le cadre du plan de riposte économique et social à la pandémie.

Il a invité les ministres en charge des finances et du budget à soumettre dans les meilleurs délais un rapport ressortant l’impact de la pandémie du Covid-19 sur les finances publiques et en particulier l’effet éventuel du ralentissement économique en découlant sur les recettes de l’Etat. Alors que l’état d’urgence arrive à termes dans dix jours,  Alpha Condé a instruit son gouvernement de préparer et d’examiner la deuxième phase du plan de riposte.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Jeudi 04 juin 2020 à 23:16