Coronavirus : la Guinée va-t-elle bannir l’hydroxychloroquine après la France?

Santé
Image d'illustration
Image d'illustration

CONKARY-La Guinée va-t-elle bannir l’hydroxychloroquine pour le traitement des malades du Coronavirus ? Après des semaines de vives polémiques entre scientifiques la France a interdit le 27 mai l’usage de l’hydroxychloroquine pour soigner les patients de la Covid-19. En Guinée,  les autorités sanitaires  sont encore l’expectative.

Le sujet a été débattu ce vendredi 29 mai 2020 par les autorités sanitaires impliquées dans la lutte contre la pandémie avec leurs partenaires. Au terme des débats, la question  été soumise au conseil scientifique qui va trancher. Le ministre de la Santé Colonel Rémy Lamah qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com, a déclaré qu’en attendant la réponse de la commission scientifique de riposte contre le Coronavirus, l’usage du protocole Raoult reste de mise.

« Ce matin nous en avons discuté au cours d’une réunion virtuelle. On en a également évoqué avec les représentants de l’OMS qui est le patron des partenaires techniques et financiers. On a soumis la question à l’appréciation de la commission scientifique présidée par le Pr Yolande. Dans les jours qui suivent, ils vont se prononcer  pour voir qu’est-ce que la Guinée va pouvoir faire par rapport à cette mesure concernant l’usage de l’hydroxychloroquine. Mais pour le moment rien n’est encore arrêté. C’est toujours le protocole du Pr Raoult qu’on est en train d’utiliser », a confié le ministre de la Santé.

La Guinée a enregistré à ce jour plus de 3500 cas confirmés de Covid-19 pour 22 décès en milieu hospitalier. Près de 2000 personnes ont été déclarées guéries de la maladie.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112  

Créé le Vendredi 29 mai 2020 à 20:28