Coronavirus en Guinée: Déjà 20 morts et 40% des cas confirmés introuvables…

Guinée
Dr Salomon Corvil, président conseiller au programme de formation en épidémiologie de terrain
Dr Salomon Corvil, président conseiller au programme de formation en épidémiologie de terrain

CONAKRY-Le nombre de décès dû au Coronavirus a augmenté en Guinée. Au cours d'une conférence de presse animée à son siège ce mercredi 13 mai 2020, l'agence nationale de la sécurité sanitaire a présenté les nouveaux chiffres de la situation de la covid-19 en Guinée.

Selon Dr Salomon Corvil, président conseiller au programme de formation en épidémiologie de terrain,  les dernières statistiques obtenues pour la journée du 11 mai, sur 281 personnes prélevées, 85 se sont révélées positives soit 13%. Aucun nouveau décès n’a été enregistré parmi ceux qui sont hospitalisés.

Au cours de 7 jours derniers jours qui ont précédé le 11 mai, les sites de prélèvement de Koulewondi, Donka, Maciré, Gbéssia, Flamboyant, Nongo, Camp Alpha Yaya et Camp Nkouameh Kourouma ont testé 2.259 cas suspects. Parmi ceux-ci, 449 ont été confirmés soit 21,6% de positivité. Et une personne est morte parmi ceux qui sont hospitalisées.

“ Depuis le début jusqu'à date, les laboratoires ont testé 10. 012 échantillons et 2298 ont été confirmés positifs à la covid-19 pour un taux de 23%. C'est parmi ces cas qu'il y a eu 11 décédés hospitaliers. C'est-à-dire des personnes mortes alors qu'ils étaient sous traitement”, explique le médecin.

En plus de ces personnes, l'équipe de surveillance de l'ANSS a détecté 9 autres décès communautaires. Ces personnes n'étaient pas suivies par les médecins parce qu'elles n'ont pas été hospitalisées.

“Ces 9 personnes ont été déclarées positives après un test effectué sur un nombre de décès enregistrés. Ce qui fait en tout 20 morts de covid-19 depuis le début de la pandémie en Guinée. Ce qui donne un pourcentage de 0,9% de mortalité. Ça veut dire qu'il y a une personne qui décède sur 100 patients ”, a fait savoir Dr Salomon Corvil.

Par ailleurs ajoute-t-il, la semaine dernière, l'ANSS a fait une observation des données sur 1.712 cas. Il s'est révélé que 1.592 sont à Conakry soit 93.12%. Ce qui prouve que, selon lui,  la maladie est concentrée sur la capitale guinéenne.

La ville de Kindia avec 12 cas soit 6.7%,  Boké 8  cas soit 0.5%, Labé 1 cas soit 0.6%, Kankan 1 cas soit 0.6 % et Faranah 2 cas soit 0.12%. Des données sur les districts ont été observées au cours de la même période sur un échantillon de 1.106 cas. Les résultats ont prouvé que la commune de Ratoma arrive en tête avec  534 cas, Matoto 365 cas,  Dixinn 210, Kaloum 206, Matam 176, Coyah 75,  Dubréka 21 et Fria 6 cas.

Par rapport aux quartiers, les observations ont démontré que près de 25 cas sont en provenance des cinq principaux quartiers qui sont : Camayenne à Dixinn, Almamya pour Kaloum,  Nongo et Lambangni pour Ratoma, et Yimbaya pour la commune de Matoto. Pratiquement ce sont les quartiers les plus touchés. Pour ces zones très touchées, une équipe surveillance à base communautaire a été mise en place pour surveiller les contacts et remonter les informations d'après Dr Salomon.

Il faut préciser que sur les 2.298 cas confirmés, il y a 1.344 isolés ou hospitalisés et d'autres sont guéris soit un pourcentage de 58,5% de cas suivis. Ceci dit, il y a 40% des cas confirmés qui se promènent dans la nature et qui sont en train de propager la maladie.

Cependant, sur ces 40%, il y a des personnes qui ont contracté la maladie depuis le mois de mars. Celles-ci, soient elles sont guéries d'elles-mêmes ou sont mortes, a fait savoir Dr Salomon Corvil.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664-72-76-28

 

 

Créé le Mercredi 13 mai 2020 à 19:05