Guerre contre le Coronavirus en Guinée: Une "nouvelle menace" pointe à l'horizon

Epidémie de Coronavirus en Guinée
Coronavirus en Guinée
Coronavirus en Guinée

CONAKRY-Alors que l’épidémie de Coronavirus peine à être maitrisée en Guinée, une autre menace plane sur les efforts de la lutte.

Les médecins engagés dans la lutte contre le coronavirus en Guinée menacent d’aller en grève. Ils réclament une amélioration des conditions de travail dans la prise en charge des malades. Ils ont déjà adressé une lettre  au Premier ministre.

« Il y a une intention des médecins d’aller en grève.  Mais quand ? Je ne sais pas. Je sais qu’ils réclament un meilleur traitement dans la prise en charge des malades », a confirmé une source proche de l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Dans leur plateforme revendicative composée de dix points, ils demandent entre autres la réduction de la charge de travail, des équipements suffisants, la formation des agents avant leur engagement.

Mais le nœud gordien de toutes ces revendications concerne le dixième point qui porte sur l’amélioration des primes. A ce niveau, ils demandent 400.000 GNF par jour au lieu de 200.000 pour  les médecins et les biologistes, 300.000 GNF pour les infirmiers et les laborantins, les hygiénistes 200.000, les chauffeurs et les lavandiers 150.000 GNF.

Alors que l’épidémie peine à être maitrisée, une grève des médecins engagés dans la lutte le covid-19 pourrait engendrer de lourdes conséquences.

Qu’envisage le gouvernement ? Selon nos informations, il a été demandé au ministère de la Santé de sensibiliser les médecins. « Il a été demandé au ministère de la santé à  travers l’ANSS de faire que les gens comprennent que ce n’est pas le moment d’aller en grève pendant  qu’on a en face un ennemi comme le Covid-19 », a confié à Africaguinee.com une source proche de l’ANSS.

Dossier à suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 12 mai 2020 à 14:02