Guinée : Menacé de destitution à la tête de l’UDD, Bah Oury parle…

Politique
BAH Oury président du parti UDD
BAH Oury président du parti UDD

CONAKRY-Alors qu’il est menacé de destitution à la tête de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) qu’il dirige depuis moins d’un an, Bah Oury a brisé le silence sur cette affaire. L’opposant a répondu aux questions d’Africaguinee.com. Entretien.

AFRICAGUINEE.COM : Nous avons appris que vous êtes menacés de destitution à la tête de l’UDD que vous dirigez depuis septembre dernier. Dites-nous comment en est-on arrivé là ?

BAH OURY : Ce monsieur est une personnalité très instable. On a essayé de gérer ce dossier dans les manières idoines. La plus part du temps il me dit qu’il a faim, on a géré ça je ne rentre pas dans les détails mais il est trop lié aux intérêts du pouvoir. Il est contre la participation de l’UDD au FNDC, il était pour la participation aux élections. En fait, c’est quelqu’un qui roule pour une logique politique qui est à l’antithèse de ce que nous défendons.

Dans le contexte actuel, comme nous avons beaucoup d’adversité dans ce pays et connaissant les points faibles de certains de nos amis ils ont utilisé cette corde pour lui faire faire ce qu’il est en train de faire, c’est-à-dire une campagne de dénigrement et de discrédit. On va prendre les mesures les plus appropriées dans les prochains jours pour régler définitivement ce problème.

Lire aussi-Guinée : vers la destitution de Bah Oury comme Président de l’UDD…

En tout cas notre projet politique se poursuivra et poursuit sa route, nous n’entendons pas transiger sur les intérêts de notre pays sur la cause de la démocratie et sur la nécessité de faire émerger une vaste coalition de démocrates et de patriotes pour construire enfin la Guinée. Il y a des péripéties comme ce que nous sommes en train de vivre, comme ce que nous avons vécu,  peut-être qu’il y en aura d’autres à l’avenir mais le combat continu.

On vous reproche d’une gestion antidémocratique du parti et d'un manque de résultat…

Non ! Pour le moment on ne fait pas des commentaires à ce niveau là parce que je ne veux pas lui répondre. Parce que tout ça ce sont des constructions qui ne sont pas du tout fondées pour beaucoup de nos responsables et beaucoup des militants de l’UDD le connaissent et connaissent sa personnalité qui est très controversée. Donc de ce point de vue il n’y a aucun problème. Au moment venu le parti répondra.

En cas de malentendu au sein du parti qu’est-ce que les statuts prévoient ?

Moi je ne suis pas là pour essayer de me tirailler un sigle ou un nom ou quelque chose comme ça. Je suis porteur d’un projet politique pour la Guinée toute entière et je suis ouvert à toutes celles et tous ceux qui veulent aller dans le sens de la confirmation et de la prospérité de ce projet politique. Donc ce chemin va se poursuivre maintenant ceux avec qui il s’est avéré de manière notoire qu’il est impossible de marcher ensemble, les chemins vont diverger et ce serait sans drame et sans rancune.

Certains commencent à dire que  ce n’est pas pour rien que Bah Oury s’est séparé de l’UFDG et avant ça l’UFD. Que répondez-vous ?

Vous savez dans ce pays où il n’y a pas de rigueur, où il n’y a pas de conviction politique ni de principes, il va de soi que certains veulent que nous soyons comme la tige qui se balance au gré du vent, nous ne sommes de ce genre. Bien entendu ceux qui disent ça savent pertinemment à la lumière des faits et à la lumière des expériences, tout ce que nous disons est en conformité avec les intérêts de notre pays et de l’attente de la très grande majorité de nos compatriotes.Ils voulaient qui Bah Oury soit une corrompu, qui va quémander des postes par-ci, qui va avoir un discours changeant au gré de ses intérêts personnels, non ! Nous ne mangeons pas de ce pain-là, nous avons une haute estime de nous-même, de notre dignité et de l’intérêt que nous portons à notre pays.

 

Propos recueillis par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 09 mai 2020 à 17:49

TAGS