Dr Habib Kourouma parle: "Comment j’ai trouvé l’Artémisia qui traite le Covid-19…"

Lutte contre le Coronavirus
Dr Habib Kourouma
Dr Habib Kourouma

CONAKRY-Un épidémiologiste guinéen pense avoir trouvé un remède efficace qui soigne le Coronavirus. Il s'agit de l’Artemisia annua, une plante miracle qui traiterait à 100%  le COVID 19, selon Dr. Habib Kourouma, consultant résidant à Beyla. Il  est plus que jamais convaincu de l’efficacité de sa découverte. Sa conviction s’est davantage renforcée avec une découverte similaire à la tienne à Madagascar. Cette plante vient d'être expérimentée dans la grande-Île. Nous avons interrogé Dr. Habib Kourourma.  

Selon cet épidémiologiste, l’Artemisia est une plante miracle qui traiterait à 100%  le COVID 19 mais qui peut également prévenir cette maladie mortelle. Une équipe de scientifiques a eu l’autorisation de se rendre à Beyla pour tester l’efficacité de cette plante dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus.  

Africaguinee.com : Quelles sont les vertus médicinales de cette plante ?

Dr HABIB KOUROUMA : C’est une plante d’origine asiatique. Il y a la version asiatique et la version africaine. Et le nom de la plante c’est Artemisia Annua. C’est une plante miracle qui inquiète beaucoup les scientifiques, voilà  pourquoi il y a un lobby derrière la plante pour ne pas que les gens aient accès. La plante est une poly-thérapie qui traite le paludisme à 100% et ça fait la prévention. Au début, notre objectif était pour la reproduction pour le traitement du paludisme en Guinée.  Maintenant que la pandémie du Coronavirus est arrivée on s’est constitué en équipe et chaque équipe est dans un pays respectif. Actuellement nous sommes en train de faire la promotion de la plante et nous sommes dans 17 pays d’Afrique, parce que l’OMS ne veut pas. Lorsque la plante s’est avérée efficace, la commission scientifique a dit que la plante traite à 100% le Coronavirus et ça fait la prévention.

En date du 28 mars, j’ai fait la publication sur les réseaux sociaux et je suis parti rencontrer l’ANSS.  Je n’ai pas eu accès au Directeur Général et son Adjoint. Du coup, je suis allé voir le chargé de la surveillance dès que je l’ai parlé de plante, il n’a pas cherché à savoir le nom ainsi de suite. Il a dit que ceux qui  sont chargés du volet des tradi-praticiens, ont une commission mais ce n’est pas à l’ANSS et il ne m’a pas orienté. Cela veut dire que c’est du refus. Comme  j’étais parti pour un travail scientifique parce que je suis médecin de formation, on a fait notre travail sur le protocole de prise en charge, j’ai quitté mais j’ai continué à travailler. Ce qui est arrivé aujourd’hui,  le Madagascar qui a le flambeau pour passer devant la scène internationale pour dire que la plante traite et prévient le Coronavirus, c’est la Guinée qui devrait le faire,  si on nous avait écoutés. Malheureusement, chez nous on ne valorise jamais ces genres de propos.

Parlez-nous des particularités de lArtemisia ?

La plante agit sur tout ce qui est pathologie virale et elle pousse très bien chez nous ici. Tu n’as pas besoin de fournir assez d’efforts il s’agit de respecter les normes de plantation. On a expérimenté ici et on est en train de le reproduire à Beyla.  Tout ce qui est palu, hépatite, la tuberculose et même la prévention du cancer, la plante agit également sur tout ça.

Comment vous avez fait cette découverte ?

Ma découverte, c’est que ma vie se résume sur internet. Tout ce que j’ai aujourd’hui, c’est à travers mes recherches sur internet.  Je vis de ça. J’avais une fois entendu un jeune congolais à travers un documentaire  sur la plante en question  qui expliquait.  Je me suis intéressé. Quand j’ai fais des recherches en tant que consultant international et j’ai servi au Congo pendant la crise d’Ebola. Quand je suis revenu en Guinée, j’ai fais des  recherches dans quel pays qui est à proximité de moi  je pourrais trouver cette plante. C’était au Kenya. Maintenant on a diligenté une équipe pour aller cherché on a envoyé les semences  et on est en train de reproduire.

Est-ce que vous pensez que cette plante peut guérir les patients du COVID 19 ?

Hier, le Président Malgache a déclaré sur la chaine nationale que le Madagascar a trouvé une plante qui traite le Coronavirus. Il a révélé le nom et le nombre de patients traités vous pouvez trouver sur internet. Ce traitement n’est plus une doute, c’est déjà prouvé.

Qu’est-ce que vous comptez faire pour vous faire entendre ?

Les autorités guinéennes n’ont qu’à nous aider et mettre les moyens à notre disposition pour que les gens aient accès puisque ça ne coûte pas grand-chose. Aujourd’hui, comme les ivoiriens ont cette plante, nos collègues nous on informé que les prix ont trop grimpé chez eux. Même si on a n’a pas de quantité suffisante, c’est de rentrer dans notre réseau demander la maison d’Artemisia, elle peut nous orienter à avoir suffisamment de quantité. La consommation est facile et se fait sous forme de tisane.

Interview réalisée par Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Mardi 21 avril 2020 à 11:31