Coronavirus, situation des guinéens aux USA: l’ambassadeur Kerfala Yansané parle…

Coronavirus aux Etats-Unis
Kerfalla Yansané, ambassadeur de Guinée à Washington
Kerfalla Yansané, ambassadeur de Guinée à Washington

WASHINGTON-Combien de guinées sont-ils décidés du Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de l’épidémie ? Dans quelle situation la communauté guinéenne vit-elle cette pandémie qui a fait plus de 20.000 morts dans le pays de Donald Trump ? L’Ambassadeur de Guinée en poste à Washington a apporté des précisions. Dans une interview parue à la RTG ce lundi 13 avril, Kerfalla Yansané a expliqué que douze guinéens sont morts aux Etas-Unis.  

Comment l’Ambassade parvient-elle à travailler ?

KERFALLA YANSANE : Nous avons des contacts avec le département d’Etat où au départ on avait décidé de réduire notre activité en travaillant par équipe parce que le mot d’ordre était d’éviter le regroupement de plus de 10 personnes. Mais compte tenu de l’aggravation de la situation, finalement on a reçu l’instruction comme quoi d’arrêter de mettre en danger la vie de nos travailleurs parce qu’ils prennent le transport en commun et finalement on a fermé l’Ambassade et on continu à travailler en ligne ou par téléphone. Moi je suis confiné à la résidence depuis trois semaines, j’ai renvoyé tout le personnel. Nous continuons à travailler avec ma secrétaire et mes collaborateurs, tous les jours on écrit des courriers, on est en contact avec l’administration, on est en contact avec l’association des guinéens aux Etats Unis. Donc c’est comme si l’Ambassade était ouverte normalement.

Quelle est la situation des guinéens vivant aux Etas Unis en ce moment ?

Pour comprendre leur situation il faut s’imaginer que nous sommes dans un pays qui a enregistré plus de 500 mille cas de Coronavirus avec 300 mille qui sont atteintes très gravement avec 200 mille cas désespérés. Dans tous les cas au niveau des morts, les USA ont dépassé la barre de 20 mille personnes dont la moitié se trouve à New-York. Alors une bonne partie de nos concitoyens vivant à New-York on peut imaginer qu’ils sont touchés. C’est pour cela que nous avons une douzaine de nos compatriotes qui sont décédés à New-York et deux autres qui sont décédés dans d’autres Etas notamment à Maryland et Philadelphie. Donc 12 personnes qui sont décédés à l’espace de trois semaines c’est très haut. Malheureusement il y en a beaucoup d’autres qui sont malades, qui sont alités et j’ose espérer qu’ils vont tous être sauvés.

 Je pense que c’est les conditions de logement, de vie, d’activités de nos compatriotes, beaucoup sont dans les métiers ou ont affaire avec un grand public. Il y a beaucoup qui sont dans les hôpitaux comme infirmiers, comme garde-malade, certains sont conducteurs de taxi, d’autres sont coiffeurs (ses). Donc tout cela malheureusement implique des contacts avec des personnes. Donc ce n’est pas étonnant que dans les 10 mille personnes qui sont décédés à New-York qu’on ait une dizaine de nos compatriotes qui sont parmi le lot. C’est dommage.

Comment vous maintenez le contact avec la communauté guinéenne vivant aux Etats Unis ?

Nous avons mis en place une plateforme de communication avec l’ensemble des communautés où nous échangeons les informations en temps réel. Il s’agit d’une plateforme d’information, de sensibilisation mais également de chaine de solidarité entre toutes les communautés vivantes aux Etats Unis. C’est ainsi que nous avons d’abord fait passer un communiqué pour insister sur le respect des règles édictées par les autorités en termes d’hygiène et de distance. Nous avons également mis en place cette plateforme pour mobiliser nos compatriotes dans différents secteurs, les médecins, les juristes, les ingénieurs, les financiers pour qu’ils puissent venir en aide à nos compatriotes.

Cette solidarité est en train de se mettre en place, nous allons très bientôt synchroniser toutes les radios communautaires qui existent ici pour parler dans les différentes langues de notre pays pour passer les messages d’informations et de sensibilisations mais aussi passer des informations sur les droits des uns et des autres. Comme vous le savez, le gouvernement américain a mis en place un système d’assistance pendant cette période difficile. Donc ceux qui ont travaillé, qui payent des impôts ont droit à recevoir des aides publiques des Etats où ils vivent. Nos compatriotes juristes et financiers sont en train de mettre en place un système d’information. Par ailleurs, les médecins se mobilisent également pour donner les informations réelles, précises à nos compatriotes. D’autres qui sont enseignants sont aussi en train de mobiliser des volontaires pour donner des cours aux enfants des personnes qui sont confinées pour qu’ils ne soient pas en retard par rapport à leurs petits camarades américains.

Un message aux populations guinéennes qui ont leurs familles aux USA ?

La situation  est grave. Mais je pense que la chaine de solidarité va pouvoir permettre que les gens soient sensibilisés pour qu’ils puissent respecter les règles qui sont édictées et également qu’ils puissent entrer dans leurs droits bien entendu pour ceux qui doivent recevoir des aides de l’Etat. Donc cette chaine de solidarité fera qu’on est moins des morts et que les conséquences économiques également vont être maitrisées. Aux Etats Unis aujourd’hui nous avons 10 millions des chômeurs et malheureusement nos compatriotes en font partie.

 

Une synthèse de Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 14 avril 2020 à 14:49