Labé : Il rêve de l’arrivée de "Cellou au pouvoir" et se donne comme "sacrifice" en se pendant

Echo de nos régions
Pendaison à Labé
Pendaison à Labé

LABE-Un fait  assez surréaliste s’est produit à Labé ! Un homme s’est donné la mort par pendaison au quartier Kouroula. Mais ce qui est plus intriguant, c’est le testament laissé par le défunt, un sexagénaire.

Dans le testament qu’il a laissé, Mamadou Dioulde Diallo originaire de Mamou explique qu’il a fait un rêve dans lequel il évoque de Liberté de la Guinée et de l’accession de Cellou Dalein Diallo au pouvoir. Sur la note, il est indiqué que pour que cela se réalise, il fallait qu’il se sacrifie. D’où sa pendaison. Il a été retrouvé ce matin pendu sur la branche d’un manguier.

« J’ai rêvé que je dois faire quelque chose pour que la Guinée soit libérée. Je prie l’homme le plus puissant le prophète Mahomet (PSL) qui est l’ami de Dieu (…) Je souhaite que Elhadj Cellou Dalein Diallo soit au pouvoir en 2020. Lettre écrite par Mamadou Diouldé Diallo », lit-on sur le reste du testament trouvé sur place.

Dans la cité Karamoko Alpha, chacun y va de son commentaire.  « C'est vraiment triste ! Le testament qu’il a laissé est plus long que ça, mais les services de sécurité ont arraché tout en commençant par les parties les plus intéressantes du texte. Sinon principalement il parle de liberté de la Guinée et de l'accession de Cellou Dalein au pouvoir. Selon la note, il devait être le sacrifice pour que cela se réalise », explique un proche de la famille dans laquelle  loge Mamadou Dioulde Diallo, le défunt.

testament_1.pngtestament_2.png

« Il est seul ici, mais nous avons informé un de ses fils. Il est du quartier Sabou Mamou où il est originaire. C'est ce matin que nous avons trouvé son corps pendu au manguier », précise la même source.

Les autorités compétentes ont pris le corps pour le déposer à la morgue de l’hôpital préfectoral de Labé où le médecin légiste doit l’examiner. Beaucoup s’interrogent sur l’état de santé mentale de ce monsieur qui vivait seul.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

 

 
Créé le Lundi 13 avril 2020 à 12:09