Un cas de Coronavirus signalé à Labé : Plusieurs marchés fermés…

Coronavirus
Vue panoramique du centre-ville de Labé
Vue panoramique du centre-ville de Labé

LABE-Un premier cas positif de Coronavirus a été enregistré à Labé, précisément dans la sous-préfecture de Popodara. Pour éviter les risques de propagation du virus, les autorités sanitaires ont recensé tous les contacts qui vont être placés en quarantaine pendant quatorze jours.

Les autorités communales de Labé en collaboration avec celles de Popodara et Diari ont aussi décidé de limiter les déplacements. Des barrages sanitaires sont en train d'être installés sur toutes les rentrées et sorties de Labé. Ce n’est pas tout. Les marchés hebdomadaires de Popodara, de Thiaguel Bori, ont été fermés pour minimiser la chaîne de contamination.  

Pour permettre les 22 contacts potentiels de rester sur place pendant la période de confinement, des denrées ont été acheminées dans les familles.  « Les responsables de la santé sont venus nous voir depuis hier. Leur objectif était de voir comment nous retenir à la maison pendant  14 jours. Mais nous savons qu'un sac vide ne peut s’arrêter, il faut qu'on mange, qu'on boive et satisfaire d'autres besoins. Nous n'avons rien. Donc s'il y a quelque chose qui accompagnent notre confinement,  nous sommes prêts. A défaut, ils ne doivent pas nous tenir responsables de la propagation de la maladie dans le village parce que nous sortirons pour chercher à manger »,  explique Adama Hawa Diallo, proche du malade.  

Cette exigence a été rapidement satisfaite. Conscientes du danger, les autorités ont mis la main dans la poche pour acheter du riz et de l’huile qu’elles ont envoyée dans la famille.

« Nous sommes passés avec nos équipes sur le terrain, tous les contacts potentiels ont été identifiés pour le confinement. Ils sont au nombre de 22. Nous leur avons dit de rester à la maison pendant  14 jours et demander aux voisins de rester loin d'eux pour cette période. Ils ont posé des conditions pour leur dépense. Le préfet de Labé en premier a mis la main dans la poche et a offert 10 sacs de riz, nous avons rajouté des kits sanitaires pour envoyer. Avec ça, ils sont d'accord d'être confinés », a précisé Dr. Mamadou Houdy Bah.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 664 93 45 45

 

Créé le Samedi 04 avril 2020 à 16:31