Scrutins du dimanche: le vote n'aura pas lieu dans plusieurs localités du pays

Manifestations au foutah

Plusieurs citoyens ne pourront pas voter ce dimanche 22 mars en Guinée. Le matériel électoral devant servir au vote a été soit saccagé, ou incendié dans plusieurs villes de l’intérieur du pays.

Dans la préfecture de Mali, en moyenne Guinée, le matériel électoral a été emporté dans plusieurs endroits depuis la nuit dernière. Le président de  la CEPI a démissionné.

 « Je peux vous dire que dans bien d'endroits le matériel électoral a été emporté ou détruit. Même si je n'ai pas écrit d'abord, on peut considérer que j'ai démissionné. Je ne fais aucune activité liée à la CEPI. Si tout le monde fait face à toi, le mieux c’est de ne prendre aucun risque », a expliqué le président de la CEPI de Mali, Elhadj Hassane Diallo.

Dans la sous-préfecture de Poredaka, tout le matériel électoral a été incendié ce samedi par des manifestants. Les locaux de la gendarmerie ont été incendiés cet après-midi suite à l’arrestation de six militants du FNDC.

A Palé, une sous-préfecture  située à 55 kilomètres de Nzérékoré, nous apprenons là aussi que le matériel électoral a été incendié par les citoyens de la place. Le sous-préfet aurait pris la fuite selon un citoyen que nous avons joint au téléphone.

Toute nos tentatives de rentrer en contact avec le sous-préfet sont restées vaines. Notre source nous informe que les forces de l’ordre seraient en route pour là-bas. A Nzérékoré, les forces de l’ordre sont déployées dans certains points stratégiques de la ville.

La journée de ce samedi 21 mars 2020, a été marquée par des violences extrêmes à Labé. Le palais de la Kolima ainsi que plusieurs ateliers de menuiseries ont  été incendiés, alors que dans la préfecture de Pita, un responsable du FNDC  a été arrêté dans la nuit d’hier et conduit vers une destination inconnue.

Kindia, préfecture située à 135 kilomètres de la capitale, présentait l’image d’une ville morte ce samedi. Toutes les rues sont désertes, le commerce et le transport paralysés.

La rédaction avec le réseau des correspondants.

 

Créé le Samedi 21 mars 2020 à 16:04

TAGS