Guinée: Deux députés du parti de Cellou arrêtés à la veille des élections...

Crise guinéenne
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

DINGUIRAYE-Deux députés de l'opposition ont été arrêtés ce samedi 21 mars, veille d'un double scrutin législatif et référendaire très controversé. 

Les Honorables Fodé Oumar Maréga et Alpha Ousmane Koumbis Diallo, tous députés de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), ont été arrêtés dans la ville de Dinguiraye en fin d'après-midi. 

Dans cette petite agglomération située au centre du pays, des violences ont été signalées. Une école primaire qui abritait du matériel électoral a été notamment incendiées.  

La situation reste confuse dans plusieurs villes du pays à la veille des élections législatives et référendaires. 

Dans une adresse à la Nation à la veille du scrutin, le président Alpha Condé a appelé les guinéens à voter dans le calme et la sérénité ce dimanche. 

Mais la communauté internationale a tourné le dos au dirigeant guinéen, s'abstenant de déployer des observateurs pour ce double scrutin vivement contesté. Elle appelle à des élections inclusives. 

A Conakry, après une journée d'émeutes, des coups de feu sont entendus dans plusieurs quartiers situés dans la haute banlieue.  

A suivre...

 

Africaguinee.com

Créé le Samedi 21 mars 2020 à 22:22