Touristes interdits de séjours à Labé : Madifing Diané mis à "l’index"...

Tourisme
Madifing Diané, Gouverneur de Labé
Madifing Diané, Gouverneur de Labé

LABE- Des touristes de plusieurs nationalités ont été empêchés de séjourner à Labé, en moyenne Guinée. Deux groupes de touristes dont certains arrivés dans la région de Labé la semaine dernière, ont été bloqués dans la sous-préfecture d’Hafia située à 22 km du centre urbain. Le gouverneur de la région administrative de Labé est mis à l’index.

Les autorités communales de Labé regrettent cet état de fait alors que le responsable régional tourisme de Labé a révélé qu’il a été menacé d’arrestation par le gouverneur la semaine s’il laissait un touriste foulé le sol de Labé.

« J’ai été appelé par un guide touriste français qui m’indique qu’ils sont bloqués par des agents de sécurité à la rentrée de Labé au niveau de la sous-préfecture de Hafia. J’ai échangé avec un des agents qui m’a indiqué qu’ils sont reçus des instructions de ne le laisser aucun touriste arriver à Labé. Je suis au  regret de constater qu’on donne l’impression que notre ville n’est pas fréquentable. Il y a quelques jours, des touristes au nombre de 640 appelé Budapest-Bamako avaient été interdits dans la région. Ils ont contourné par Koundara pour aller ailleurs. C’est une négociation d’une année qu’on avait mis dans l’eau. Aujourd’hui encore c’est d’autres qui sont bloqués. Pourtant nous œuvrons pour vendre l’image de la ville de Labé. Nous avons combien le passage des autres touristes à Gaoual et Koundara a rapporté aux artisans de ces préfectures », regrette le maire de Labé Mamadou Aliou Laly Diallo

«  On nous dit que les blancs n’ont pas accès à Labé actuellement. On nous évoque des problèmes de sécurité. C’est des gendarmes qui nous ont signifié cela » a expliqué l’un des touristes  joint au téléphone par Africaguinee.com.

Interrogé, le directeur régional de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat de Labé a apporté des précisions sur cette situation qui a commencé il y a une semaine. «  Nous avions invité des touristes appelés Budapest Bamako, mais ils avaient été tous informés de mettre une croix sur la région de Labé alors qu’ils étaient à Koundara. Le secrétaire général de notre ministère avait appelé leur guide principal pour dire qu’aucun touriste de ce groupe ne doit rentrer à Labé. Ce jour même quand j’étais à Koundara pour réceptionner ces touristes, le gouverneur de Labé m’a appelé pour me dire qu’il a appris qu’il y a des touristes qui sont à la frontière de Mali Yembering et Koundara. Il m’a dit que s’il voit un touriste à Mali, il va m’arrêter. Du coup nous avons informé leur guide de faire demi-tour. Au-delà de ça, il y a des touristes indépendants que je reçois en longueur de journée dans mon bureau. Pour ceux qui sont à Hafia, nous ne sommes pas responsables d’eux et je ne connais pas leur nombre », a précisé Fodé Ismael Camara.  

Joint au téléphone, le gouverneur de  Madifing Diané accusé d’avoir interdit l’arrivée des touristes dans la région n’a pas voulu réagir. Aux dernières nouvelles, les touristes bloqués à Hafia auraient pris une autre direction pour contourner Labé.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel :(+224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 20 Février 2020 à 17:00

TAGS