Alpha Condé :"Ne dites pas que ce sont les peulhs qui combattent les autres…"

violences en Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et le président de la coordination Haali Poular, image d'archive
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et le président de la coordination Haali Poular, image d'archive

Le président Alpha Condé vient de faire une mise au point ! Face aux violences qui ont secoué plusieurs villes du Foutah pendant les manifestations contre la réforme constitutionnelle, le Chef de l’Etat a indexé les coupables. Selon lui, ce sont des mécontents ont pillé le pays et qui ne sont pas du foutah. Le président de la République demande à ne pas combattre les peulhs, car selon lui, ils ne sont pas responsables des violences.

« Les mécontents sont ceux qui ont déjà dirigé ce pays mais ils ne pourront rien. On insulte personne, on ne frappe personne, nous voulons simplement l’union entre les fils de ce pays. La Guinée appartient à tout le monde et personne ne viendra de l’extérieur pour nous unir ; il faut qu’on le sache. Pendant la période de l’épidémie à virus Ebola,  il y avait toutes les ethnies de notre pays dans la sous-région, mais tout le monde était considéré comme étant guinéen avant tout. Toutes les familles en Guinée sont mixtes, n’acceptons pas de tomber dans le piège de ceux qui droguent les enfants », a lancé le chef de l’Etat.

Des violences ont été enregistrées dans la région du Foutah pendant les manifestations contre le changement de la Constitution. 5 citoyens ont été tués dans la répression sanglante desdites manifestations. Pour le président Condé ceux qui sont responsables de ces violences ne sont pas du foutah.

« Tout le monde sait que le Foutah est une terre de musulmans par excellence(…), ne dites donc jamais que ce sont les peulhs qui combattent les autres, ne vous battez pas contre les Peulhs.  C’est pourquoi j’avais dit qu’il fallait isoler Ebola et non pas le pays. Il faut donc isoler ceux qui mettent le feu à la Guinée et au Foutah (…), ils ne sont pas du Foutah, ni de la Basse-Guinée, ni de la Haute-Guinée ou de la Guinée-Forestière. Ce sont des gens qui ont pillé le pays. Des commerçants qui ne payaient pas des taxes quand les conteneurs venaient ils mettaient PRG (présidence de la République), ils ne payaient ni taxes ni impôts, c’est comme cela qu’ils se sont enrichis. C’est pour cela nous avons dit maintenant que c’est une économie libre, c’est l’appel d’offres, si tu gagnes tu gagnes, et si tu ne gagnes pas tu ne gagnes pas. La tricherie des gouvernements corrompus associés aux commerçants, ça c’est fini », a-t-il accusé.

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 01 Février 2020 à 13:41

TAGS