Moyenne Guinée : Regain de tension à Labé ce samedi…

Echo de nos régions
Une ruelle de la ville de Labé
Une ruelle de la ville de Labé

CONAKRY-Alors que la journée du vendredi a été calme, la tension a rejailli ce matin dans la ville de Labé, théâtre de violence qui a fait trois morts jeudi dernier dont l’ambulancier de l’hôpital régional.  

Pourtant les activités avait timidement repris ce samedi 25 janvier 2020. Mais une panique générale s’est emparée du grand marché lorsque des étalagistes ont été dispersées à coup de grenade lacrymogène  vers le couloir de vente des condiments.

Tous les magasins et boutiques ont été fermés, le marché s’est vidé en un laps de temps. Des barricades ont été montées dans  certaines artères de la ville, mais pour l'heure aucun incident majeur n'est signalé. 

Chacun retient son souffle alors que les citoyens vivent dans la psychose depuis jeudi passé, une folle journée pendant laquelle une manifestation a été violemment réprimée dans le sang. Trois morts et plusieurs blessés. Depuis, la ville est militarisée. 

A suivre…

 

Une dépêche d’Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 25 janvier 2020 à 13:29