Couplage "législatives-référendum": Mamadou Sylla bientôt hors course ?

Référendum Constitutionnel
El hadj Mamadou Sylla
El hadj Mamadou Sylla

CONAKRY-Même s’il a pris la décision à la surprise générale de participer aux élections législatives du 16 février, Elhadj Mamadou Sylla a réitéré son opposition au projet de référendum constitutionnel. 

Face aux bruits qui courent annonçant le couplage des deux scrutins (référendum et législatifs), le leader de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) n’exclue pas de se retirer à mi-parcours.

En attendant que le Président de la République n’entérine le souhait du gouvernement de fixer la date de la tenue du Référendum constitutionnel, ce parti de l’opposition commence déjà à ‘’grimacer’’. Engagé dans la course aux législatives, le parti dirigé par l’Homme d’Affaires Mamadou Sylla se dit être pris de ‘’court’’ après cette annonce du conseil des ministres.

‘’ C’est très gênant de prendre les gens par surprise. Nous attendons tout de même que ce vœu lancé par le gouvernement en conseil des ministres soit entériné par le président de la République. Si c’est acté comme tel, nous allons nous réunir au sein de l’UDG pour prendre la décision qui sied. Ce qui est regrettable, au départ on s’engage pour les législatives et si on nous tend à la figure un couplage d’élections dont un referendum, c’est pratiquement déplaisant. Puisque nous sommes quand-même à 22 jours de ce scrutin’’, a lancé Elhadj Mamadou Sylla.

Affaire à suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 24 janvier 2020 à 17:11