Mamou: la 4ème édition de la SENACIP tient toutes ses promesses...

Senacip
Clôture de la SENACIP à Mamou
Clôture de la SENACIP à Mamou

MAMOU-La semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP) a été clôturée à Mamou ce lundi 23 Décembre à la mairie. C'est le Gouverneur de région Amadou Oury Diallo qui a présidé cette clôture devant plusieurs responsables et invités.

Entamés depuis le 17 Décembre par le lancement des activités à la maison des jeunes, les travaux de la SENACIP se sont déroulés tout au long de la semaine dans une bonne ambiance, sans aucune fausse note. Au menu, il y avait des conférences dans les établissements scolaires, des immersions sur le terrain pour sensibiliser les citoyens sur l’importance du vote, la synergie des radios suivie d’une table-ronde. Les débats ont été riches et passionnants.

Dans son discours de clôture, le Gouverneur de la région de Mamou a noté sa satisfaction sur le déroulement de cette quatrième édition de la SENACIP.

«  C'est avec joie et un grand honneur que je déclare close la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix à Mamou. Il faut préciser que la Guinée est un pays très particulier. Étant l'un des premiers pays d'Afrique à être indépendant, nous avons un peuple patriote. Ce n'est pas moi qui le dis c'est le président de la République. Nous avons été les premiers et le seul à voter non au référendum en 1958. Nous sommes heureux de cette 4ème  édition qui nous a permis de sensibiliser la population guinéenne. Nous avons trouvé les citoyens dans les mosquées, dans les églises, dans les stades, dans les quartiers, au marché et un peu partout pour les sensibiliser et leur expliquer leur droit et leur devoir. Ils ont été impressionnés. Et je pense qu'avec les élections qui pointent à l'horizon, nous comprenons que la paix sera maintenue le jour des élections et même après », a déclaré le premier responsable de la région de Mamou.

Prenant la parole, Madame Camara Ousmane Daka Diallo, directrice nationale adjointe de la réconciliation et de la solidarité, a indiqué que le bilan de la semaine est positif. Satisfaite de la participation des populations et des autorités, la coordinatrice régionale de la SENACIP à Mamou a égrené certaines activités menées sur le terrain tout au long de la semaine.

« La SENACIP a été instaurée à travers une loi. Elle doit être exécutée toutes les années du 1er au 7 Novembre en principe. Compte tenu des contraintes, cette fois-ci, nous avons  pris la date du 17 au 23 Décembre. Nous sommes là dans ce cadre. Nous avons menés des activités pendant sept jours. La première journée, c'était le lancement. La seconde a été consacrée aux différentes conférences dans les écoles. Les troisième et quatrième journées ont été consacrées à l'immersion sur le terrain. La cinquième journée on a fait la synergie des radios suivie d’une table ronde (…).  Je félicite les autorités à tous les niveaux ainsi que la population pour leur participation. On a compris que les trois dernières années n'ont pas été vaines, car la population a adhéré massivement au projet », s’est réjouie  madame Camara. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour cinquième édition.

Habib Samake

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Mamou

Créé le Mardi 24 décembre 2019 à 13:24