Guinée : la 30ème journée de l'industrialisation de l’Afrique célébrée à Conakry

Développement industriel

CONAKRY-La 30ème journée de l’Industrialisation de l’Afrique (JIA 2019) a été célébrée ce mercredi 18 décembre 2019, en Guinée.

Placée sous l’impulsion de la Commission de l’Union Africaine, de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement des Industries (ONUDI) et de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), cette journée a été célébrée sous le thème : ‘’Positionner l’industrie africaine pour approvisionner le marché de l’accord de libre-échange continental (AFCTFA/ZLECA)’’. Cet important évènement aréuni plusieurs personnalités de marque dans un réceptif hôtelier de la place.

La célébration en Guinée de cette journée va permettre de trouver des débuts de réponses concrètes et créer des discussions pertinentes permettant à l’industrie guinéenne de bénéficier des avantages et opportunités. L’objectif est de promouvoir d’abord le développement et le positionnement de l’industrie africaine, particulièrement guinéenne dans le contexte de la Zone de Libre-Echange Continental Africain ZLECA. Ensuite promouvoir le dialogue entre les parties prenantes sur le développement industriel inclusif et durable en Guinée afin de favoriser le positionnement des produits et entreprises industrielles dans le tissu des productions industrielles régionales et mondiales.

La zone de libre-échange continentale africaine (AFCTFA/ZLECA) est une zone commerciale définie dans l’accord qui, une fois opérationnelle, couvrira un marché de 1,2 milliards de personnes pour un produit intérieur brut (PIB) de 2,5 milliards de dollars US pour l’ensemble des 55 Etats membres de l’Union Africaine. La ZLECA sera alors la plus grande zone de libre-échange du monde depuis la création de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC)  compte tenu du nombre de pays impliqués dans l’accord.

Dans son discours de circonstance, le ministre d’Etat, ministre de l’Industrie et des PME a déclaré que le gouvernement guinéen a fait de l'industrie et de l'industrialisation une priorité essentielle.

79732491_2445474572227585_505148446760501248_n.jpg

« Je voudrais  rappeler à cet égard, le message que le président de la république ne cesse de réitérer à toutes les occasions qui est de faire en sorte que la Guinée ne soit pas un marché pour les autres pays mais que les autres pays soient le marché de la Guinée, produire ici ce que nous consommons et se donner les moyens de les transformer. A partir de ces orientations et de ces directives présidentielles, le ministère de l'industrie et des PME s'est mis à la tâche pour relever le défi de l'industrie et de l'industrialisation de notre pays. De ce point de vue, beaucoup de jalons ont été posés et beaucoup de progrès ont été accomplis dans la mesure où il y a un engouement pour l'activité industrielle dans notre pays et il y a une véritable motivation des investisseurs pour sortir du commerce auquel nous étions habitué vers l’échelle des unités industrielles », a expliqué le ministre d’Etat, ministre de l’industrie et des PME.

Tibou Kamara a ensuite assuré que l’Etat guinéen est engagé d’accompagner les entreprises guinéennes pour faire face aux défis de la ZLECA. « L’Etat guinéen est prêt pour accompagner les entreprises pour faire face aux défis de la ZLECA. L’Etat sera à vos côtés pour toutes les difficultés que vous allez rencontrer dans l’ouverture des marchés à d’autres pays mais aussi les opportunités que cela crée », a rassuré Tibou Kamara. 

La 30ème journée de l’Industrialisation de l’Afrique est célébrée en Guinée sous l’impulsion de la Commission de l’Union Africaine, de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement des Industries ONUDI et de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique CEA. Pour cette année le thème retenu est ‘’Positionner l’industrie africaine pour approvisionner le marché de l’accord de libre-échange continental (AFCTFA/ZLECA)’’.

Prenant la parole, le Représentant Pays de ONUDI en Guinée a indiqué que la journée de l'industrialisation de l'Afrique est un événement annuel représentant une plateforme unique et une opportunité d’encourager la coopération internationale et le dialogue panafricain d'industrialisation. Selon lui, cette année, le thème du symposium est de positionner l'industrie africaine afin de soutenir le marché de la zone de libre-échange continental la ZLECA, qui, dit-il, est en adéquation avec le thème de la semaine de l'industrialisation de l'Afrique récemment organisée par l'union africaine à Addis-Abeba.

« L'ONUDI, en tant qu'agence spécialisée des Nations-Unies pour l'industrialisation, a toujours soutenu le processus de développement industriel de l'Afrique. Au cours des dernières années, l'assemblée générale des Nations-Unies a proclamé la décennie 2016-2025, troisième décennie du développement industrielle du continent et a appelé la commission de l'Union africaine, l'ONUDI et la commission économique pour l’Afrique en particulier à développer, opérationnaliser et diriger la mise en œuvre du programme de cette troisième décennie », a développé le Représentant Pays ONUDI en Guinée, Ansoumane Bérété.

79501156_443556203257496_7867036607616909312_n.jpg

De son côté, le représentant résident du Système de Nations-Unies en Guinée a, au nom du secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), réaffirmé l’engagement de son institution à accompagner le gouvernement guinéen dans sa quête d’une vie meilleure pour ses populations.

« Je voudrais au nom de l'ensemble de l'équipe pays du système des Nations-Unies en Guinée, affirmer notre engagement auprès du gouvernement de la Guinée dans sa quête d’une vie meilleure pour toutes les populations. Ceci passe nécessairement par le développement industriel. C'est dans cette optique que le secrétaire général des Nations-Unies s'est adressé aux nations africaines à l'occasion de cette célébration en ces termes et je cite, ‘’le développement industriel dans les pays africains est une condition indispensable d'une croissance soutenue et inclusive’’. Cette année, la célébration de la journée de l'industrialisation marque une étape importante car elle est pour nous l'occasion d'attirer l'attention sur l'accord de libre-échange continental africain et sur la manière dont il stimulera la transformation économique et le développement durable dans le continent », a déclaré le Pr George Alphonse KI-ZERBO avant de lancer un appel aux pays africains.

« Je demande aux pays africains d’envisager la politique industrielle selon une approche globale en poursuivant grâce à un renforcement des partenariats multipartites, des stratégies d’industrialisation propres et respectueuses de l’environnement qui favorisent l’égalité d’échange et qui tiennent compte de l’urgence  avec laquelle il faut faire face à la crise climatique », a lancé Pr George Alfred KI-ZERBO.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00244) 666 134 023

Créé le Mercredi 18 décembre 2019 à 17:58