Voici le programme d'inhumation des victimes des violences de novembre...

Manifestation contre le changement constitutionnel
Les corps des victimes des violences d'octobre
Les corps des victimes des violences d'octobre

CONAKRY-Le front national pour la défense de la Constitution a dévoilé ce soir  le programme de l'inhumation des victimes des violences du mois de novembre passé.

"Le FNDC a appris avec consternation la modification de l’itinéraire de la procession funèbre en l’honneur des victimes innocentes des manifestions de ces dernières semaines. Contre toute attente, les autorités guinéennes refusent à ce que la prière sur les corps de nos martyrs se fasse à la grande mosquée Fayçal qui est un lieu de culte sensé recevoir les corps de tous citoyens sans discrimination aucune.

 Par ce geste, les autorités guinéennes confirment aux yeux de l’opinion leur cruauté et surtout leur détermination à user de la violence pour imposer aux guinéens leur projet funeste de troisième mandat.

Cette décision unilatérale des autorités guinéennes est sans nul doute une manœuvre éhontée visant à perturber le bon déroulement des funérailles organisées par le FNDC pour le repos des âmes des innocentes victimes des répressions sauvages des forces de défense et de sécurité. Le FNDC prend acte de ce comportement indécent de nos autorités et considère cela comme une provocation de trop à laquelle il saura répondre à temps opportun.

Soucieux du respect de la mémoire de ses martyrs, le FNDC maintient toutes les activités prévues dans le cadre des funérailles qui auront lieu demain vendredi 6 décembre 2019, suivant le nouveau programme ci-après

: - 10 h 00 : Levée des corps à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé ;

- 13 h 30 : Prière mortuaire à la mosquée de Bambéto ;

 - 14 h 00 : Démarrage de la procession funèbre en direction du cimetière de Bambéto ;

- 15 h 00 : Inhumation des corps au cimetière de Bambéto ;

- 16 h 00 : Fin de la cérémonie Le FNDC renouvelle ses condoléances à toutes les familles éplorées et appelle tous les citoyens guinéens à se mobiliser pour accompagner à leurs dernières demeures nos martyrs de la démocratie".

 

Créé le Jeudi 05 décembre 2019 à 20:59