Santé communautaire : CRS fait un don d’équipements et de matériels…

Santé

CONAKRY- L’ONG Catholic Relief Services (CRS) a procédé ce mercredi 4 décembre 2019 à la remise d’un important lot de matériels et d’équipements au Ministère de la Santé de la République de Guinée.

La remise de ces équipements a eu lieu dans les locaux de la Pharmacie Centrale de Guinée, à Dixinn.

Ce don s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet pilote des préfectures de Kindia et  de Télimélé. Ce modèle de santé communautaire a été financé par le Fonds Mondial à travers CRS dans 18 communes rurales des préfectures de Kindia et de Télémélé à hauteur de 3 millions de dollars.

Cet appui comporte deux volets. Le premier consiste à appuyer la mise en œuvre des stratégies à l’échelle du district sanitaire dans les 18 communes. Le second volet quant lui consiste à appuyer au niveau central principalement la direction centrale de la santé communautaire de la médicine traditionnelle pour pouvoir superviser la mise en œuvre de la stratégie sur toute l’étendue du territoire national. 

Le don est composé d’un véhicule Prado, de quatre ordinateurs et accessoires, 79 motos pour les RECCO (Relais Communautaires) et les ASC, des combinaisons imperméables, des bottes, des sacs à dos, des mégaphones, des piles pour les mégaphones, des malles à cantine, des gourdes à eau, des toises en ruban, des t-shirts, des stylos, des registres, des casquettes et des torches à piles.

Le Représentant Pays Catholic Relief Services (CRS) qui a procédé à cette remise a expliqué l’importance de ces équipements et de ces matériels pour les communautés de Télémélé et de Kindia. 

« Ces équipements et ces matériels vont permettre aux relais communautaires et aux agents de santé communautaires (RECO) de mieux servir les populations dans les préfectures de Télémélé et Kindia. Tous ces matériels et équipements, tout ce qui est dernière en ce qui concerne la formation, le suivi, l’appui technique et financier, c’est grâce au financement du Fonds Mondiale pour la lutte contre le VIH, la Tuberculose et le Paludisme », a expliqué Dr Jean-Marie BIHIZI. Selon lui, grâce à ce don, plusieurs actions seront menées dans les préfectures de Télémélé et de Kindia pour améliorer le système de santé communautaire.

20191204_154321.jpg

Parmi ces actions, il y a : « Un appui technique et financier à l’élaboration des documents normatifs de la santé communautaire, un appui pour la sélection et la formation de 703 relais communautaires et 65 agents de santé communautaires dans les 18 communes de Kindia et de Télémélé, la prise en charge des salaires des relais communautaires et agents de santé communautaires de décembre 2019 à décembre 2020, la mise à disposition des médicaments pour la prise en charge des communautés par les RECO et ASC, un appui à la réalisation d’une cartographie dans la zone d’intervention du projet, l’appui pour la réalisation d’une enquête de base et d’une évaluation finale de la phase pilote ». 

A cela s’ajoutent également le renforcement des ressources humaines de la direction nationale de la santé communautaire et de la médicine traditionnelle à travers le recrutement et la prise en charge de huit staffs personnels contractuels de la DNSC, la reprographie et la mise en disposition des outils de collecte des données, la mise à disposition d’un véhicule et du matériel informatique pour la DNSC, la mise à disposition des kits pour les RECO et les ASC pour leur permettre de réaliser leurs activités, un appui financier pour la tenue des réunions trimestrielles pour la plateforme de la santé communautaire pour le suivi et l’évaluation, a détaillé le Représentant Pays Catholic Relief Services (CRS), Dr Jean-Marie BIHIZI.

L’objectif principal  de la santé communautaire est d’améliorer les indicateurs de santé, réduire la mortalité maternelle, augmenter la couverture vaccinale, augmenter l’utilisation des services sanitaires. C’est pourquoi le Secrétaire Général du ministère de la Santé a dit être heureux de constater que l’initiative du Président de la République est en bonne voie.

« Lorsque le Président de la République était Président en exercice de l’Union Africaine, il a fait signer un engagement à tous les pays pour recruter des agents de santé communautaires. C’est dans ce cadre que la Guinée a élaboré une stratégie nationale de santé communautaire. Donc en recevant cet important lot d’équipements et des matériels, nous sommes très heureux de constater que nous nous inscrivons dans la mise en œuvre de cette stratégie. Ces équipements vont permettre de rapprocher la santé des communautés et faciliter le retour et l’utilisation des structures de santé », a laissé entendre Dr Sékou Condé.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél: (00244) 666 134 023

Créé le Jeudi 05 décembre 2019 à 9:24

TAGS