Sidya Touré tranche : « Les manifestations ne s’arrêteront pas… »

Manifestation contre le projet de nouvelle constitution
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY-Malgré la répression sanglante des manifestations du FNDC, l’opposant Sidya Touré a déclaré ce lundi 18 novembre 2019 que la dynamique d’occuper la rue pour s’opposer au changement de la constitution ne s’arrêtera pas.

"Les manifestations ne s’arrêteront pas, nous les continuerons. Parce que nous devons absolument barrer le chemin à l’idée de ce troisième mandat ou l’idée d’une présidence à vie qui hypothéquera définitivement votre avenir.  Ce n’est pas un problème politique, c’est un problème sociétal", a déclaré Sidya Touré.

Le leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR)  trouve inacceptable de prolonger le bail d’Alpha Condé à la tête de la Guinée après tant d’années de gouvernance qu’il qualifie de "médiocre".  « Neuf après, la médiocrité de la gouvernance que nous avons connue, nous imposer cela à vie correspond à enfoncer définitivement notre pays dans les affres du sous-développement, de la misère, de la division et pourquoi pas de l’affrontement entre les groupes qu’on cherche à diviser », a martelé l’ancien premier ministre.

Depuis le début de la contestation contre le projet de changement de la constitution à la mi-octobre, plus de 20 personnes ont été tuées en marge de la répression sanglante des manifestations. Les violences de la semaine dernière ont à elles seules fait quatre morts et de nombreux blessés. En dépit de cette répression violente, Sidya Touré prévient que rien ne les intimidera.  

« Il est important qu’on continue de prendre nos responsabilités, ce que nous avons connu la fois dernière lors manifestation ne nous intimidera pas. Nous allons continuer à manifester parce que nous représentons aujourd’hui la frange des guinéens qui portent l’espoir pour ce pays de s’en sortir. Sinon nous allons couler », a-t-il tranché alors que le FNDC projette de nouvelles manifestations le 26 novembre prochain.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 18 novembre 2019 à 17:16