Manifestations du 24 octobre en Guinée : deux victimes et des blessés…

Des opposants au troisième mandat rassemblés à l'esplanade du stade 28 septembre
Des opposants au troisième mandat rassemblés à l'esplanade du stade 28 septembre

CONAKRY-Si dans l’ensemble la manifestation appelée par le Front National pour la Défense de la Constitution s’est déroulée dans le calme, le gouvernement vient d’annoncer que deux victimes ont été enregistrées.

 « Le Gouvernement regrette (…)  l’accrochage entre deux (02) motocyclistes parmi les manifestants ayant fait deux (02) victimes », a annoncé le gouvernement guinéen dans un communiqué.

30.000 personnes dans les rues à Conakry

« Selon les services de sécurité déployés sur le terrain à Conakry, la marche qui s’est déroulée sans heurts a mobilisé environ 30 mille personnes », précise la note du gouvernement qui mentionne que que l’appel du FNDC a été relativement suivi dans certaines préfectures à l’intérieur du pays.

Dans la ville de Pita, en moyenne Guinée, un commissariat aurait été attaqué, faisant des blessés dans les rangs des services de sécurité.

 « Les manifestations se sont globalement déroulées sans incidents, sauf à Pita, où des manifestants ont délibérément lapidé les locaux du Commissariat Central de Police, occasionnant ainsi des blessés parmi les agents de sécurité », déplore le gouvernement.

Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 24 octobre 2019 à 21:23