Tibou Kamara, un Ministre souvent « mal compris »…

Libre Opinion

Tibou Kamara passe souvent pour un homme incompris ! Le Ministre d’Etat Conseiller personnel du Président Alpha Condé a toujours une longueur d’avance.

Ce qui apparaît aux yeux de certains aujourd’hui comme une « bataille » entre le parti au pouvoir et Tibou Kamara, n’est rien d’autre qu’une tempête dans un verre d’eau. 

Le Ministre Conseiller personnel du Chef de l’Etat est accusé par certains caciques du RPG Arc-en-ciel d’avoir rédigé le communiqué de la Présidence en date du 12 octobre 2019. Aux dires de ces responsables du parti au pouvoir, ce communiqué dans lequel la Présidence de la République appelle au dialogue ne les engage pas. 

« Dis la vérité par souci d’honnêteté, et non par jactance », nous enseigne un proverbe romain. Tibou Kamara est ce Ministre qui s’est toujours rangé du côté de la vérité. Il n’est pas de ceux qui jouent au béni-oui-oui pour plaire au Chef. Même pendant les périodes de crises, l’actuel Chef du Département de l’industrie ne tremble pas en disant la vérité. Ce qui lui vaut parfois d’être un Ministre « incompris ». Pour lui, il s’agit de faire ce qui est bon pour le Chef et non ce qui plaît au Chef.

S’agissant du communiqué qui a donné du tournis à certains, il est important de se poser un certain nombre de questions. Tibou Kamara représente t-il « la Présidence de la République » pour prendre à lui seul la responsabilité de rédiger et faire diffuser un communiqué ? Ces personnes qui s’agitent ignorent-elles que la Présidence de la République est une institution ? Tibou Kamara a-t-il été démenti par celui qui a placé sa confiance en lui ? 

Aussi bien qu’il est vrai qu’en Guinée le Président de la République est issu d’un parti politique, autant il est vrai que nous ne sommes pas dans un système de parti Etat. Le RPG Arc-en-ciel ne saurait donc se prévaloir des attributions dans tout l’appareil de l’Etat. 

Les mêmes qui s’agitaient hier et qui appelaient au respect de l’autorité de l’Etat, jouent à l’apaisement. Les faucons se sont transformés en colombes. Et ça aussi, Tibou Kamara l’avait vu très tôt, en appelant toutes les parties au dialogue.

Parlant des élections législatives qui avaient été annoncées pour cette année, jusqu’à la dernière minute, certains ont fait croire au Président et à l’opinion qu’elles pourraient se tenir à date. La sortie du Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie ce lundi 21 octobre 2019 a permis d’éclairer la lanterne des uns et des autres. La nouvelle est tombée comme un couperet. Les élections législatives ne sauraient être organisées en 2019. Comme un messie, Tibou Kamara avait prévenu, mais comme toujours il a été mal compris. 

« Sois toujours fidèle à la vérité, c’est la voie royale de l’existence ». Cet autre proverbe sanskrit résume la vie de l’homme qui a occupé de hautes fonctions depuis de longues années. 

Tous ceux qui ont eu Tibou Kamara comme collaborateur reconnaissent en l’homme sa loyauté et surtout sa sincérité. Le Général Sékouba Konaté, Dadis Camara, et tant d’autres. Dadis a d’ailleurs confirmé ce que Tibou Kamara s’efforçait parfois à expliquer à certains au sujet des douloureux évènements du 28 septembre 2009. Mais ceci est une autre histoire que nous évoquerons certainement une autre fois.

 

Sékou Traoré

Créé le Mardi 22 octobre 2019 à 12:17